12 154 personnes connectées

Ce patch électronique s’adapte parfaitement à votre main pour surveiller vos constantes vitales

Des chercheurs japonais du groupe Someya de l’université de Tokyo ont élaboré un patch électronique ultra-fin doté d’un écran qui se colle sur la peau. Flexible et transparent, ce dispositif ingénieux permet d’indiquer les constantes vitales de son utilisateur. Cette invention remarquable pourrait devenir très utile dans le domaine médical et dans celui du sport. SooCurious vous présente sans plus attendre cette petite prouesse technologique.

Les chercheurs du groupe Someya de l’université de Tokyo viennent de présenter un patch électronique doté d’un écran grâce à des diodes électroluminescentes à polymère qui permet d’afficher les constantes vitales, est capable de mesurer le pouls ou encore l’oxygénation du sang. Les scientifiques ont travaillé longuement pour que le système soit suffisamment souple pour épouser parfaitement la peau du sujet et se déformer en réponse à chaque mouvement du corps sans jamais perdre sa fonctionnalité.

scientifique-japonaisScientifique japonais via Shutterstock

La technologie se compose d’une membrane organique d’à peine 3 mm qui ne se dégrade pas facilement une fois exposée à l’air. Pour réaliser une telle prouesse, ils se sont appuyés sur l’électronique organique qui repose sur des matériaux issus de la chimie du carbone, comme des polymères et des petites molécules.

Les anciens matériaux organiques était assez limités à cause de leur épaisseur. Depuis, d’autres versions plus minces ont été fabriquées, cependant ces matériaux n’étaient pas suffisamment stables car ils sont particulièrement sensibles aux facteurs environnementaux, comme l’air ou l’humidité.

technologie-peau-ecran-1-ok

En étant solubles dans des solvants, les matériaux organiques représentent tout de même un avantage de taille. Ils sont facilement imprimables sur des supports flexibles de grande taille. Les scientifiques japonais ont tenté de résoudre le problème du dispositif en combinant des couches organiques et inorganiques. C’est ainsi que leur création possède une durée de vie de plusieurs jours. Les chercheurs pensent que dans un futur proche ils parviendront à faire gagner davantage de longévité à leur dispositif, leur objectif étant de le prolonger de plusieurs semaines voire plusieurs mois.

« Dans un avenir proche nous espérons que cette technologie permettra de surveiller la santé des gens », a déclaré le groupe Someya. « Nous pensons même que ce patch pourrait peut-être remplacer un jour le smartphone. Votre téléphone est encombrant contrairement à ce dispositif qui vous permet de recevoir des informations partout et à tout moment. »

À la rédaction, nous sommes impressionnés par cette nouvelle technologie prometteuse ! On imagine déjà ce patch très peu encombrant remplacer les montres connectées. Il pourrait très facilement compter parmi ces technologies médicales qui améliorent considérablement votre santé !

Ces articles vont vous plaire

Le cerveau humain génère une puissance continue d’environ 20 watts

— @DailyGeekShow