12 723 personnes connectées

Les visages célèbres de l’histoire de l’art s’incrustent dans le monde moderne

Vous êtes vous déjà demandé quel look aurait La Joconde si elle vivait à notre époque, ou à quoi ressemblerait Vincent Van Gogh jouant les gravures de mode dans les pages des magazines ? Shusaku Takaoka l’a fait. Cet artiste japonais a réalisé des photomontages décalés mettant en scène les sujets cultes des plus grandes toiles à notre époque. Un voyage détonnant pour les icônes de l’Histoire de l’art qui jouent ici les icônes de la mode. 

Allier tradition et modernité est une pratique récurrente dans des domaines aussi variées que la mode, la gastronomie ou encore la décoration. Mais grâce à Shusaku Takaoka, elle s’invite également dans l’art et d’une façon pour le moins originale. Ce designer japonais adepte du photomontage a choisi de faire voyager à notre époque des personnages tirées de tableaux classiques. Et il ne fait pas les choses à moitié : jean, look branché, poses de mannequins et soda à la bouche, rien n’est épargné aux vedettes de ces œuvres loufoques qui se retrouvent malgré elles stars d’un étonnant voyage temporel.

En plus de les décaler avec leur contexte historique, Shusaku Takaoka n’hésite pas à prendre également quelques libertés quand il place ces visages familiers sur des corps. Il peut ainsi allonger les cheveux de ses « modèles », les placer sur des corps aux poses suggestives ou leur ajouter quelques détails comme des chapeaux ou des cigarettes. Autant d’éléments qui renforcent l’impression de décalage mais qui permettent aussi aux figures d’être encore plus intégrées au monde moderne.

Parmi ses modèles de prédilection se trouvent quelques unes des figures les plus emblématiques de l’Histoire de l’art. L’autoportrait de Vincent Van Gogh, Mona Lisa, la Jeune fille à la perle (tirée du tableau éponyme de Vermeer) on encore Vénus (figure central de La Naissance de Venus de Botticelli) quittent ainsi leur univers pour vivre à notre époque et jouer les fashionistas dans des photomontages aussi troublants que décalés.

Entre le détournement insolite et la réinterprétation de classiques, les créations/montages de Shusaku Takaoka ne laissent pas de marbre. Les figures utilisées étant celles de tableaux connus de tous, chaque montage joue la carte de la surprise et nous montre que si leur époque est révolue, les grands noms de la peinture peuvent parfaitement vivre à l’époque moderne sans perdre de leur charisme. Pour découvrir les autres montages atypiques de Shusaku Takaoka, n’hésitez pas à vous rendre sur son compte Instagram. 

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux