13 095 personnes connectées

Pour la première fois, les scientifiques ont pu observer et filmer cette espèce de poisson-fantôme

Pour la première fois au monde, des scientifiques ont pu observer et filmer une espèce très rare de poisson à l’aspect spectral, en vie dans son milieu naturel. Un spectacle qui a enthousiasmé les océanologues du monde entier, mais aussi les internautes. 

C’est dans la fosse des Mariannes, la fosse océanique la plus profonde actuellement connue, à plus de 2500 mètres de profondeur, qu’a pu être observé et filmé pour la première fois au monde ce petit poisson d’à peine 10 centimètres appartenant à la famille des Aphyonidae. Si l’adorable créature est connue depuis longtemps de la communauté scientifique, personne n’avait pu l’observer vivante puisque les spécimens recueillis jusque-là étaient issus du chalutage en haute mer ou du dragage.

Mais ce qui a davantage passionné les internautes, c’est bien l’aspect de la créature. Avec son corps transparent à l’aspect ectoplasmique, elle a été gentiment surnommée « Casper« , en référence au gentil fantôme issu de la pop culture. En ce qui concerne la vidéo en elle-même, celle-ci a été prise lors d’une expédition organisée du 20 avril 2016 au 10 juillet de la même année qui avait pour but d’explorer et de documenter les tronçons encore inconnus des océans.

Aussi, elle a animé une nouvelle fois le débat sur le lieu d’habitation de cette petite espèce de poisson, comme le confie le biologiste marin Bruce Mundy : « Il y a eu un grand débat sur le fait de savoir si ces poissons sont pélagiques, c’est-à-dire qu’ils occupent une « colonne d’eau » à la profondeur la plus proche de la surface, ou alors si au contraire, ils vivent à proximité du fond, comme ce spécimen observé. Alors, non seulement cette vidéo immortalise la première observation de ce poisson vivant, mais elle constitue également la première preuve qui pourrait argumenter sur le fait que ces poissons vivent dans les fonds marins. »

L’observation pour la première fois de ce petit poisson vivant dans son milieu naturel nous prouve que l’océan a encore bien de merveilleux spectacles à nous offrir et surtout, qu’il recèle encore bien de mystères. D’ailleurs, ce petit poisson n’est pas sans nous rappeler la pieuvre fantôme, une fascinante espèce translucide découverte dans les abysses océaniques.

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux