13 858 personnes connectées

Les plantes peuvent-elles vous entendre ?

une-plante-chanterLes plantes sont-elles réceptives au son de notre voix ? via Shutterstock

Tout le monde sait que les plantes réagissent à la lumière, à la gravité et au toucher. Mais y a-t-il un quelconque intérêt à leur dire des mots doux ou à leur chanter une sérénade ?

Depuis des millénaires et dans les quatre coins du monde, des tribus s’adonnent à des rituels musicaux afin de favoriser la poussée des végétaux. La communication avec les plantes n’est donc pas un nouveau sujet de controverse : il y a toujours eu les partisans et les sceptiques.

deux-pots

Dans un sondage fait par la BBC, les internautes s’expriment :

« J’avais un yucca dont je lavais les feuilles une fois par semaine, et je chantais en même temps. La plante a grandi jusqu’à devenir plus grande de 2 mètres en quelques années », raconte Heather Louis Godalle.

« Le meilleur ami de mon père est le plus gros producteur de plantes que je connaisse. Il jure qu’il faut leur chanter des chansons, mais il n’a pas expliqué pourquoi », explique de son côté David Mickael Goeke.

 

Yucca : 

Yucca

« Ça pourrait être dû aux bonnes vibrations, suggère Christie Ley. Dans les années 70, le fils d’un ami a fait des expériences sur des plantes. Il leur jouait de la musique classique et du hard rock. » Elle se souvient : « Celles à qui il jouait du classique poussaient. Celles du hard rock mouraient… »

Certains ont une explication beaucoup plus simple et rationnelle. Caroline Wall suppose qu’il n’y a aucun lien avec le son : « Tu vas plus facilement arroser ta plante et en prendre soin si tu prends le temps de lui chanter une sérénade, et tu vas remarquer les problèmes plus rapidement. »

guitare-feuillesParler à ses plantes peut paraître décalé, et l’idée qu’elles réagissent à nos paroles encore plus ridicule. D’ailleurs, le sujet est pris au sérieux par les scientifiques depuis seulement quelques décennies.

Le fait est pourtant toujours aussi mystérieux, presque « ésotérique » selon le professeur Wolfgang Stuppy, directeur des recherches de la biologie comparative des graines à Kew Garden. « Ça n’en fait pas pour autant quelque chose d’impossible », ajoute-t-il.

 

Mimosa : 

Mimosa
L’illustre Charles Darwin s’est lui-même penché sur le sujet. Il chercha à savoir si ses plantes réagissaient aux effets de la musique qu’il jouait pour elles. Plus précisément, il essaya de provoquer la fermeture des feuilles d’un pied de mimosa en leur jouant du basson. Les résultats de ce qu’il appela « une expérience d’imbécile » ne furent pas concluants.

Pourtant, vous rencontrerez beaucoup de jardiniers affirmer qu’il faut parler à ses plantes. Et dans quelques cas, il est difficile de contester les résultats. Le jardinier mexicain Don José Carmen, par exemple, affirme fermement que cette pratique peut porter ses fruits. Et en effet, le jardinier a réussi à produire des fruits et légumes géants dans des quantités irrationnelles ! Sa recette : pas de pesticides, très peu de fertilisants, et beaucoup de mots doux. Selon lui, « le meilleur fertilisant, c’est la conversation avec les plantes ». Intrigués, des experts et des journalistes sont venus sur le terrain, et n’ont trouvé aucune autre explication.

Chrysanthème :

chrysanthème

Qu’en est-il des expérience scientifiques, nous direz-vous ?

Des expériences sur des chrysanthèmes suggèrent que les sons peuvent intervenir sur le niveau de poussée d’hormones dans les cellules.

Des chercheurs coréens ont remarqué que les racines des plantes de maïs semblaient se tourner vers les sons à certaines fréquences. Selon eux, ces fréquences augmenteraient l’expression de certains gènes.

mais

Dans des cas très précis, il semblerait que des plantes réagissent aux bruits des insectes. En 2014, des scientifiques ont rapporté que la simple mastication des chenilles suffisait à l’Arabette de Thalius pour libérer des substances défensives à la prochaine attaque.

 

Arabettes de Thalius : 

arabette-de-thalius

L’idée que les plantes pourraient répondre aux sons n’est donc pas si absurde. Pourtant, il n’existe pas de preuve concrète quant à leur épanouissement grâce à la musique ou à la voix humaine. On peut se demander pourquoi si peu de scientifiques se sont tournés vers la question. Si vous êtes intéressé par la réactivité des plantes, découvrez ces plantes génétiquement modifiées capables de détecter des bombes.

Ces articles vont vous plaire

L’Abbé Pierre avait lancé son appel pour les SDF en 1954. L’interdiction des expulsions en hiver ne sera votée qu’en 1978

— @DailyGeekShow