12 569 personnes connectées

Un an après avoir été sauvé d’une mort certaine, cet enfant de 3 ans reprend enfin une vie normale

En 2016, un petit garçon nigérian prénommé Hope avait ému le monde après avoir été retrouvé à l’agonie par une femme en mission humanitaire. Un an plus tard, le petit garçon a bien grandi et a retrouvé une vie normale grâce à sa sauveuse, Anja Ringgren Loven, qui lui a offert l’espoir dont il avait tant besoin. 

En janvier 2016, l’histoire du petit Hope avait ému la toile. Ce garçon nigérian âgé d’à peine 2 ans à l’époque avait été abandonné par ses parents qui l’accusaient d’être un sorcier alors qu’il souffrait simplement d’une malformation. Victime de malnutrition, il avait alors été secouru par Anja Ringgren Loven, une travailleuse danoise qui lui a donné de l’eau et emmené à l’hôpital le plus proche. Grâce aux milliers de dons envoyés, le petit garçon a pu être soigné, et un an plus tard, son histoire continue d’émouvoir le monde.

Le jeune Hope est plus en forme que jamais et Anja nous montre sa nouvelle vie en photos. Sur son compte Instagram, la jeune femme a posté des clichés et des vidéos du petit garçon qui a bien grandi. La plus émouvante d’entre toutes recrée la scène immortalisée un an auparavant avec Anja donnant à boire à Hope. Cependant, les circonstances sont différentes et la photo a été prise le 30 janvier, lors du premier jour d’école du petit garçon.

Désormais scolarisé, en pleine forme et entouré d’amour, le petit Hope a trouvé une famille dans l’orphelinat DINNødhjælp créé par Anja et son mari où il vit avec ses 35 frères et sœurs. Il est d’ailleurs la star de plusieurs vidéos où l’on peut le voir jouer, sourire, bref profiter de la vie et vivre comme les enfants de son âge.

L’histoire de Hope est depuis devenue le combat d’Anja Ringgren Loven. Très engagée dans l’humanitaire, elle souhaiterait davantage mettre en lumière la superstition qui a failli coûter la vie à Hope mais surtout la faire disparaître pour qu’aucun autre enfant ne connaisse le même sort. « Des centaines d’enfants sont accusés de sorcellerie et nous avons vu certains d’entre eux être effrayés, torturés ou pire, morts. Ces photos montrent pourquoi je me bats. Pourquoi j’ai vendu tout ce qui m’appartenait. Pourquoi je me suis installée sur ces terres fragiles ». Pour l’heure, Hope a retrouvé le sourire et son nom nous rappelle que l’espoir demeure.

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux