13 780 personnes connectées

Tout n’est pas perdu : voici 3 news positives qui ont rendu la semaine meilleure

UNE-news-positive-charity

Pour bien démarrer la semaine, nous avons sélectionné pour vous, trois news qui embelliront votre journée : d’une association qui redistribue les produits alimentaires invendus aux personnes dans le besoin, à de généreux parisiens qui s’organisent pour offrir des petits-déjeuners aux migrants, en passant par 3 minutes de retrouvailles émouvantes grâce à l’ouverture de la frontière américano-mexicaine.

 

A Lille, une association redistribue les produits alimentaires invendus aux personnes dans le besoin.

association-lille-alimentation-une

L’association « la Tente des Glaneurs » opère dans le deuxième plus grand marché d’Europe, le marché lillois situé à Wazemmes. Les bénévoles récupèrent les invendus du marché, comme des fruits, des légumes ou même des fleurs, pour ensuite les redistribuer aux personnes dans le besoin. Grâce à cette association, chaque personne dispose en moyenne de 5 à 7 kilos de nourriture tous les dimanches, soit l’équivalent de 9 à 25 euros.

 

 

De généreux parisiens s’organisent pour offrir des petits-déjeuners aux migrants

une-migrant-dej

Comme vous le savez sûrement, de nombreuses personnes campent nuits et jours dans le nord de paris, vivant dans des situations plus que précaires.
C’est face à cette problématique que les habitants du 19e arrondissement de Paris se sont associés pour offrir des petits-déjeuners à tous ceux qui se présentent à eux. Une opération nommée « Ptit Dej à Flandre ».
La nourriture est récupérée directement de l’association Emmaüs et ne permet pas seulement de se nourrir mais aussi de sortir de la solitude et de l’exclusion sociale. Un beau geste humain.

 

 

Durant 3 minutes, ces familles ont pu s’enlacer grâce à l’ouverture de la frontière américano-mexicaine

ouverture-frontiere-bnhr-une-3

Le réseau frontalier pour les droits de l’homme a pris l’initiative d’ouvrir la frontière américano-mexicaine afin que les habitants des deux pays puissent se retrouver pendant quelques minutes. Pour éviter tout débordement, les mexicains étaient vêtus d’un t-shirt blancs et les américains portaient des t-shirt bleus.
Cette opération a été à la fois un moyen de réunir les familles, mais aussi de protester contres les lois migratoires qui régissent l’Amérique.

Ces articles vont vous plaire

— @DailyGeekShow

Le cerveau humain génère une puissance continue d’environ 20 watts