8. Pour allumer le feu, ils n’avaient pas peur d’utiliser l’urine

Les Vikings n’avaient aucun problème à mettre à leur service les déjections humaines. En utilisant le champignon nommé “Amadouvier” qu’ils faisaient bouillir pendant plusieurs jours dans de l’urine, ils pouvaient ainsi le transformer en une sorte de feutre.

Le nitrate de sodium, présent dans l’urine, permet au matériau souhaité de se consommer plutôt que de tout de suite brûler. Avec ce procédé, les Vikings pouvaient faire des feux durables, facilement et à n’importe quel moment.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de