Enfin un “bus” scolaire qui fait pédaler les enfants pour se rendre à l’école sans polluer !

Afin de limiter l’utilisation des véhicules polluants, La communauté d’agglomération Seine-Eure teste actuellement un concept de vélo collectif pour le ramassage scolaire. Cet étonnant moyen de transport peut accueillir jusqu’à huit écoliers, qui participent à l’effort en pédalant. Découverte.

 

Un moyen de transport ludique et écolo

En France, 50 % des trajets urbains en voiture font moins de trois kilomètres, et le secteur des transports (poids lourds, bus, automobiles…) représente le plus gros émetteur de gaz à effet de serre. Un constat qui a poussé de jeunes entrepreneurs à mettre sur pied un service de transport scolaire alternatif, actuellement testé en Normandie. Sorte de grosse voiturette à pédales pouvant accueillir jusqu’à huit enfants en plus du chauffeur, le S’Cool bus remplace le traditionnel bus de ramassage scolaire et récupère les écoliers devant leurs portes.

Comme l’a expliqué Nicolas, l’un des fondateurs du concept : « Le S’Cool bus est un véhicule unique en France. Tous les pédaliers sont indépendants, on a cinq vitesses, une marche arrière et une assistance électrique, au cas où les enfants sont un peu fatigués, pour soutenir le chauffeur ». Afin d’assurer la sécurité des écoliers, des filets sont installés sous les selles et des barres latérales fixées aux flancs du véhicule, tandis que leurs cartables sont placés dans un gros coffre situé sous le volant du conducteur.

 

8 tonnes de C02 en moins dans l’atmosphère chaque année

Les huit enfants qui empruntent le S’Cool Bus parcourent en moyenne 4 500 kilomètres par an, ce qui représente potentiellement 8 500 voitures en moins à proximité des écoles, et près de 8 tonnes de C02 en moins dans l’atmosphère. Un concept écolo et innovant qui fait le bonheur des écoliers et de leurs parents, comme l’explique l’une d’elles : « Il y a moins de pollution, les enfants sont contents d’aller à l’école, ça les met de bonne humeur, et pour nous, ce sont des trajets en voiture en moins ».

Mieux encore, grâce à ce moyen de transport d’un genre nouveau, les enfants prennent également conscience de l’impact de la pollution automobile et de la nécessité de limiter les déplacements en voiture. Pour Amaury, à l’origine du concept : « Quand ils disent que plus tard, quand ils seront grands, ils feront tout pour l’avenir de la planète ou quand ils ramassent eux-mêmes des papiers par terre, ça me donne presque les larmes aux yeux de voir ces enfants si touchés par le respect de leur planète ».

À l’heure actuelle, trois lignes de S’Cool Bus sont mises en place dans l’agglomération Seine-Eure.

© Youtube

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux