Image d’illustration — boscorelli / Shutterstock.com

Des archéologues égyptiens ont annoncé la découverte d’un vaste tunnel sous un temple de la ville antique de Taposiris Magna, établie au IIIe siècle avant notre ère sur les rives du lac Mariout, à l’ouest d’Alexandrie.

Tunnel souterrain géant

Long de 1 305 mètres et haut de deux, ce tunnel creusé dans la roche à une vingtaine de mètres de profondeur a permis d’assurer l’approvisionnement en eau de milliers de personnes à l’apogée de la cité égyptienne.

« Il s’agit d’une réplique exacte du tunnel d’Eupalinos, sur l’île grecque de Samos, qui transportait également de l’eau et est aujourd’hui considéré comme l’une des plus importantes réalisations en matière d’ingénierie antique », souligne l’archéologue Kathleen Martinez, qui a supervisé les fouilles.

Selon Martinez, les fouilles du temple se révèlent délicates. Au cours des siècles ayant suivi sa construction, cet imposant édifice a été frappé par de nombreux tremblements de terre qui ont endommagé sa structure, et certaines de ses sections se trouvent aujourd’hui immergées. Le tunnel de Taposiris Magna date de la période ptolémaïque (304 av. J.-C. à 30 av. J.-C.), durant laquelle l’Égypte était dirigée par une dynastie de rois descendant d’un des généraux d’Alexandre le Grand.

Parmi les découvertes faites dans la galerie souterraine figurent deux têtes d’albâtre (l’une représente probablement un roi et l’autre une autre personne de haut rang dont les identités exactes demeurent inconnues), ainsi que des pièces de monnaie et les restes de statues de différentes divinités égyptiennes.

Une ville qui comptait entre 15 000 et 20 000 habitants à son apogée

À l’époque de la construction du tunnel, Taposiris Magna comptait entre 15 000 et 20 000 habitants. Dédié à Osiris, ancien dieu égyptien du monde souterrain, et son épouse Isis, le temple sous lequel il a été creusé est également considéré comme le dernier lieu de repos de Cléopâtre.

De précédentes campagnes de fouilles avaient permis la découverte d’une grande quantité de pièces de monnaie frappées à l’effigie de la célèbre reine égyptienne, ainsi que des dizaines de sépultures et momies.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments