© Andrey Atuchin

Aidés par les chercheurs du Musée de la nature et des sciences de Denver, des paléontologues de Madagascar ont découvert une nouvelle espèce de tortue déjà éteinte, datant de la période géologique du Crétacé. Baptisée Sahonachelys mailakavava, ou tortue grenouille à bouche rapide en langue indigène malgache, la tortue aurait un visage similaire à celui d’une grenouille.

Cette tortue aspirait littéralement ses proies

Cette tortue au visage de grenouille aspirait littéralement ses proies il y a des millions d’années. Cette espèce de tortue baptisée Sahonachelys mailakavava a été retrouvée alors que les chercheurs étaient à la recherche de restes de dinosaures et de crocodiles sur un site propice pour ce genre d’expédition à Madagascar. Ils ont notamment trouvé un squelette presque intact : « Le spécimen est absolument magnifique et certainement l’une des tortues du Crétacé tardif les mieux préservées connues de tous les continents du sud. À tous égards, c’est une trouvaille exceptionnellement rare », a déclaré Walter Joyce, auteur principal de l’étude et paléontologue à l’université de Fribourg en Suisse.

L’animal avait une carapace mesurant environ 25 centimètres de longueur, un crâne aplati, une bouche arrondie et une langue avec de larges os. Celle-ci servait d’aspirateur et conférait à la tortue une apparence d’amphibien. D’après l’étude publiée dans la revue Royal Society Open Science, cette dernière appartiendrait à la famille des Pelomedusidae, dont certaines espèces en faisant partie sont encore vivantes à l’heure où nous parlons.

Selon les chercheurs, la tortue grenouille à bouche rapide s’était probablement nourrie par aspiration. « Il s’agit d’un mode d’alimentation sous-marin spécialisé, au cours duquel l’animal ouvre rapidement la bouche et élargit sa gorge pour quasiment inhaler un grand volume d’eau, y compris la proie souhaitée, dont du plancton, des têtards et des larves de poissons », a expliqué Walter Joyce.

© Andrey Atuchin

L’espèce a survécu à l’extinction des dinosaures

Selon le paléontologue, il existe plusieurs espèces de tortues modernes qui s’alimentent par succion, dont la plupart appartiennent à la famille des chélidés et ont évolué séparément de la tortue grenouille à bouche rapide. Cependant, cette dernière serait probablement la première Pelomedusidae à avoir évolué en s’alimentant par aspiration.

En outre, les scientifiques n’ont pas encore pu déterminer à quelle époque la nouvelle espèce de tortue est apparue, ni quand et pourquoi elle s’est éteinte. Cependant, ils pensent qu’elle a survécu au grand événement qui a entraîné l’extinction des dinosaures et ayant mis fin à la période du Crétacé il y a environ 66 millions d’années.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de