Tourisme à Madagascar : le parc national d’Isalo ou le canyon des rats. Madagascar figure parmi les pays du continent africain. D’une superficie de 587 000 km2, il représente un des endroits les plus privilégiés dans le monde. En effet, grâce à divers facteurs tels que : sa faune et sa flore, son peuple attachant ainsi que ses paysages splendides ; le tourisme fait partie de ses premières sources de devises puisque c’est un secteur clé de l’économie nationale. Nombreux sont les endroits magnifiques qu’on peut y visiter, notamment le parc d’Isalo ou le canyon des rats.

Le parc d’Isalo est une aire protégée, qui a été créée en 1962 et déclarée parc national en 1999. Depuis les années 1997, c’est l’ANGAP (Association Nationale pour la Gestion des Aires Protégées) qui le gère. Grâce à lui, le patrimoine naturel propre à Madagascar reste bien préservé. Par conséquent, il doit être une fierté nationale aussi bien pour les générations actuelles que pour celles futures.

Le parc national d’Isalo © Wikimedia /
Bernard Gagnon

Le parc national d’Isalo

Situé dans la ville de Ranohira, sur la Route Nationale 7, le parc national d’Isalo a une superficie de 81 540 hectares. Il est à noter que ses bureaux se trouvent à Ranohira, à 3 kilomètres à l’est du parc. C’est probablement le plus grand parc qui se trouve dans le grand sud de Madagascar ; et aussi bien les touristes étrangers que les nationaux le considèrent comme une destination touristique fascinante.

La fenêtre d’Isalo © Wikimedia /
Bernard DUPONT

Si le prix d’entrée des nationaux n’est que symbolique (1 € pour un Malagasy adulte), le tarif pour les étrangers s’élève à 5 € pour les adultes et 3 € pour les enfants. Les revenus récoltés sont notamment utilisés pour financer des projets dans la région, notamment la construction d’écoles, de puits, d’un marché ou encore d’un hôpital de base. Ainsi, le développement touristique du parc est d’une grande importance pour tous les habitants de la région.

Vu son climat tropical sec et ses températures chaudes, le parc national d’Isalo est accessible à toute période de l’année. La variété de ses terrains qui datent de l’époque du Jurassique ; ses grès, ses canyons ainsi que ses oasis bordés de palmiers et de prairies font vraiment son originalité et sa splendeur. Quant à ses divers monuments naturels tels que les différentes statues de pierre naturelles, les piscines naturelles et les cascades, ils font toute la spécificité d’Isalo.

Un lémurien, animal emblématique de Madagascar © Wikipedia /
Karen Coppock

Une flore et une faune exceptionnelle

En ce qui concerne la flore exceptionnelle d’Isalo, elle est constituée de plus de 400 espèces de plantes dont la plupart sont endémiques de Madagascar. On peut en citer quelques-unes comme la plante de pied d’éléphant (Pachypodium rosulatum), le palmier typique de la région (Bismarckia nobilis) ou encore les plantes médicinales (Catharantus ovalis,Kalanchoe). Il est à savoir que pour ceux qui sont moins aventureux, mais qui veulent tout de même avoir un bref aperçu de cette faune et cette flore exceptionnel, la ville de Ranohira dispose d’un musée où l’on peut admirer certaines plantes et animaux de la région.


52 % DES ESPÈCES ANIMALES SONT ENDÉMIQUES DE MADAGASCAR

La riche faune d’Isalo est constituée de 77 espèces d’oiseaux dont l’une est endémique de Madagascar : le Merle de roche de Benson (Pseudocosyphus bensoni) ; de 39 espèces de reptiles et d’amphibiens, dont des serpents, des tortues d’eau douce, et des caméléons ; de 14 espèces de lémuriens, dont le lémurien à queue rousse (Lepilemur ruficaudatus), le lémur gris de la souris (Microcebus murinus) ; ainsi que de divers autres animaux carnivores, insectivores, omnivores et rongeurs.

La piscine naturelle de Namaza © Wikimedia /
User:Hardscarf

Un séjour à Isalo

Les circuits qui traversent le parc varient selon ce que chacun veut faire. La piscine naturelle est un circuit moyen comprenant 3 kilomètres en voiture de Ranohira à Mangily, puis 3 kilomètres de randonnée. C’est sans aucun doute le plus célèbre de tous. Pour y accéder, il faut traverser des falaises, la plaine de Tapia, des savanes et des tombes Bara et Sakalava. Le trajet dure 3 heures environ. Le camping Analatapia qui se situe à proximité dispose de toilettes, d’une douche et d’un barbecue.

Quant à la Cascade des Nymphes, des piscines naturelles noir et bleu ; c’est un autre circuit facile comprenant 4 kilomètres en voiture puis 2,8 kilomètres de marche. Pour arriver à cet endroit merveilleux, il faut grimper le long des cascades qui abritent différentes sortes d’animaux ; d’où on pourra avoir une vue panoramique sur le canyon vert. Tout au long du canyon jusqu’à la piscine noire ou bleue, voir des lémuriens n’est pas impossible. Le point culminant reste cependant le bain dans les eaux sombres de la cascade des Nymphes. Le trajet dure environ 3 heures et demie.

Le canyon des makis et des rats © Wikimedia /
Andrea Schieber

Le Canyon des Makis et des Rats est aussi très intéressant. C’est un circuit moyen comprenant 17 kilomètres en voiture puis 1,7 kilomètre de marche, idéal pour les fans de la nature sauvage et de découvertes culturelles. Pour y aller, le trek permettra une vue imprenable sur les rizières, les rochers incisés, le Canyon des Makis et des Rats et le plateau d’Ihorombe. On peut y découvrir un ancien village royal avec les murs, les bains, les tombeaux royaux des Bara. Aussi, la faune et la flore offriront un spectacle incroyable qui finira avec le bain dans le Canyon. Le trajet dure 2 heures et demie.

© FlickR / Rod Waddington

Pour se sentir parfaitement à l’aise durant le séjour dans la région, il y a à Isalo quelques hôtels de luxe, dont le plus prisé étant actuellement Isalo Rock Lodger. C’est un complexe hôtelier haut de gamme qui comprend 60 chambres. Il est idéal pour ceux qui veulent combiner le naturel et la modernité. En effet, pour se fondre dans l’environnement naturel, il est construit avec des matériaux locaux. Toutefois, les chambres sont équipées de climatisation, de moustiquaire, de mini-bar, de coffre-fort ainsi que de magnifiques terrasses. Quant au complexe proprement dit, il est doté d’une piscine, des jardins du désert, d’un bar, d’un restaurant et d’un spa.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de