— © Absolute Cosmos / Wikimedia Commons

Les scientifiques sont nombreux à vouloir entrer en contact avec des extraterrestres. Jusqu’à présent, cette opération s’avère être un échec. Pourtant, la Chine avait annoncé récemment avoir capté un signal extraterrestre. Ce signal aurait été capté par FAST, le plus gros radiotélescope au monde. Cependant, des chercheurs affirment ne pas être certains que ce signal découvert soit émis par une intelligence supérieure. Ces chercheurs sont en train d’étudier cette onde transmise afin de donner une explication plus radicale aux rumeurs qui circulent.

Des signaux d’origine extraterrestre détectés ?

Longtemps relayée au rang de science-fiction, la recherche de vie extraterrestre est de plus en plus souvent au cœur de nos conversations. Si les États-Unis restent une figure de proue dans la recherche sur les mystères de l’Univers, la Chine vient de faire un bond en avant, en poursuivant ses ambitions de conquête spatiale. C’est aujourd’hui le radiotélescope FAST qui place le pays sur le devant de la scène. FAST est le deuxième radiotélescope le plus grand du monde et se trouve en pleine nature au sud de la Chine.

Les médias ont rapporté la surprenante découverte faite par des chercheurs chinois qui travaillent avec le professeur Zhang Tongjie de l’université de Pékin. Ce dernier a mentionné que le radiotélescope FAST avait détecté des signaux radio qui proviendraient de l’espace. Mais le plus surprenant, c’est que ces signaux proviendraient d’exoplanètes qui ont été considérées comme les plus favorables pour abriter toute forme de vie.

— Outer Space / Shutterstock.com

Un signal radio suspect ne signifie pas qu’une civilisation alien a été détectée

Pour l’instant, il est compliqué de connaitre l’origine de ces signaux extraterrestres et s’il s’agit vraiment de signaux extraterrestres. Pour rappel, un signal radio suspect ne signifie pas qu’une civilisation alien a été trouvée. Il se pourrait très bien que cela soit une erreur. Parfois, il s’agit seulement d’interférences, explique Franck Marchis, le directeur d’Unistellar.

Pour l’instant, ces observations font l’objet d’une enquête et il pourrait y avoir d’autres explications. Le télescope FAST est très performant et peut capter la moindre interférence. Il aurait très bien pu capter des signaux provenant de nos propres satellites ou engins spatiaux.

Le journaliste Andrew Jones, spécialisé dans le suivi du programme spatial chinois, rappelle dans un tweet qu’il s’agit effectivement d’une découverte intéressante mais qu’il ne faut pas trop s’emballer.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments