Le plus grand télescope du monde se lance dans une mission très spéciale

Longtemps relayée au rang de science-fiction, la recherche de vie extraterrestre est de plus en plus souvent au cœur de nos conversations. Si les Etats-Unis restent une figure de proue dans la recherche sur les mystères de l’univers, la Chine vient de faire un bond en avant, en poursuivant ses ambitions de conquête spatiale. C’est aujourd’hui le radiotélescope FAST qui place le pays sur le devant de la scène.

Après avoir investi des sommes considérables dans la recherche ainsi que dans la station spatiale chinoise en cours de construction, c’est aujourd’hui pour son gigantesque télescope que le pays fait parler de lui. FAST ((Five-hundred-meter Aperture Spherical radio Telescope) mesure près de 500 mètres de diamètre et est doté de 4450 panneaux. Nommé Tianyan soit « l’œil du paradis », la structure a de quoi impressionner et aura nécessité près de 5 ans de construction (sa mise en place ayant débuté en Mars 2011), le tout pour 180 millions de dollars. Battant à plate couture les autres télescopes, FAST va enfin pouvoir se mettre au travail et sa mission consiste tout simplement à découvrir des signes de vies extraterrestres.

fast-termine

Un télescope géant, voilà une solution d’apparence simpliste à un problème de longue date. Pourtant FAST aura demandé de nombreux sacrifices car pour fonctionner correctement, la structure doit être éloignée de tous signaux pouvant brouiller ou perturber la recherche scientifique. Pour éviter de tels embêtements, plus de 8 000 personnes ont été déplacées offrant un silence radio sur une surface de 10km : éloignée de l’immense télescope, la population, vivant dans les environs, a été relocalisée et devrait être dédommagée grâce à un budget de 269 millions de dollars créé pour l’occasion.

Vous l’aurez compris, durant ses années de construction, l’objet aura créé de nombreuses polémiques aussi bien concernant le traitement de la population locale que pour ses restrictions : une personne détectée au moyen de signaux radios dans les environs sera punie par une amende équivalente à 13 000 euros.

fast-construction-debut

fast-construction

construction-telescope-fast-chine fast-telecope-construction

Un investissement important certes, mais qui semble déjà porter ses fruits : deux fois plus grands et de 5 à 10 fois plus rapide que le télescope de l’Observatoire Aricebo de Puerto Rico, FAST a déjà pu recevoir des signaux radio provenant d’un pulsar situé à plus de 1350 années-lumière de la planète bleu et ce, durant un simple test. Evidemment, la recherche de vie extraterrestre ne constitue pas l’intégralité du plan d’utilisation du télescope puisque ce denier devrait permettre d’en découvrir plus sur la naissance de notre univers et de nous révéler de nouvelles exoplanètes.


La France recycle environ 60% de sa production de papier, soit environ 190 kilos de papier recyclés par seconde

— @DailyGeekShow