employé-fatigué

La privation de sommeil peut entraîner des effets bizarres comme l’addiction aux jeux

Tout le monde sait que le manque de sommeil est mauvais pour notre métabolisme. En effet, la privation de sommeil entraine toutes sortes d’effets négatifs, que ce soit sur la mémoire et les problèmes cognitifs ou même les maladies cardiaques. La privation excessive de sommeil (ne pas dormir pendant plusieurs jours) peut conduire à la paranoïa, à des hallucinations, à la perte de mémoire, aux sautes d’humeur ainsi qu’à des problèmes pour effectuer des gestes basiques. Mais ce n’est qu’un début.

En 2014, lors d’une réunion de l’Association des professionnels du sommeil, les chercheurs ont révélé certains effets étranges dus au manque de sommeil qu’ils avaient pu constater au cours d’une étude. Comme l’indiquait Susannah Locke, ces résultats étaient préliminaires mais tout de même frappants.

1) Le manque de sommeil fait que les hommes jugent les personnes qu’ils trouvaient moins attrayantes comme « plus séduisantes ».

2) Les personnes en manque de sommeil supportent moins la douleur.

3) Les personnes en manque de sommeil ont montré moins d’empathie en regardant des photos de mains piquées par des aiguilles.

4) Les personnes en manque de sommeil se sentent moins inquiètes lorsqu’elles perdent de l’argent en jouant.

5) Les personnes en manque de sommeil sont plus susceptibles de se sentir séparées de leur propre corps et pensées.

6) Les personnes en manque de sommeil avaient plus de difficultés à percevoir les émotions des autres.

7) Beaucoup de personnes en manque de sommeil pensaient être performantes lors d’un test de temps de réaction alors que leurs résultats étaient mauvais.

La privation de sommeil est souvent inquiétante, surtout lorsqu’elle est chronique. Si quelqu’un vient à manquer une nuit de sommeil, ce n’est pas trop grave, selon Ruiz. « Il pourra rattraper sa nuit en faisant une sieste. » En revanche, lorsque plusieurs nuits sans sommeil s’accumulent, de graves complications peuvent apparaître à long terme.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de