La sieste est connue pour avoir des bienfaits sur la santé. Que ce soit pour compenser un léger manque de sommeil ou pour simplement prendre une pause au cours de la journée, la sieste vous fera du bien physiquement et moralement. Cette nouvelle étude montre à quel point elle a un réel effet sur les enfants, au plus grand bonheur de leurs parents.

Bonne humeur, meilleurs résultats scolaires… La sieste a de multiples bienfaits chez l’enfant

L’étude a été menée conjointement par des chercheurs de l’Université de Pennsylvanie et l’Université de Californie. Elle est centrée sur l’impact de la sieste chez 3000 enfants, âgés de 10 à 12 ans, qui effectuent donc leurs premières années au collège. Réalisée en partenariat avec la China Jintian Cohort Study, elle a permis de suivre la réelle évolution des enfants à l’école. Et il n’y a véritablement que des effets positifs à la sieste de midi.

Une meilleure humeur, un meilleur self-control et une augmentation significative des résultats scolaires sont les principaux bons points qui ressortent de cette étude. Le criminologiste Adrien Raine, coauteur de l’étude, insiste sur la progression à l’école : “Les enfants qui font cette sieste 3 à 4 fois par semaine voient leurs résultats augmenter d’environ 7,6 %. Quels enfants ne voudraient pas voir leurs notes grimper à ce taux ?”

La sieste est très ancrée dans certaines cultures, inexistante chez d’autres

Mais malgré la popularité globale de la sieste et la reconnaissance de ses multiples bienfaits, cette pratique n’est pas courante aux Etats-Unis. Plus les enfants grandissent, moins ils feront de siestes, et tous semblent s’en accommoder. Mais ce n’est pas le cas partout dans le monde.

La sieste est en effet une pratique très ancrée dans certaines cultures. En Europe, c’est en Espagne que la sieste est reine : de nombreuses boutiques sont ouvertes de 10 à 20h, et ferment lors de la pause déjeuner pendant près de deux heures pour que les employés puissent dormir. Mais c’est aussi le cas en Chine, où la sieste est normale dans la vie quotidienne, de l’enfance jusqu’à l’âge adulte. C’est pourquoi les chercheurs américains ont étudié le rythme de sommeil de ces 3000 enfants.

Le blog du Courrier International rapportait un fait étonnant : la sieste est inscrite dans la Constitution de la République populaire de Chine. Ainsi, il est courant que les employés de bureaux chinois s’endorment pendant leur pause déjeuner, puisqu’ils y sont autorisés et que cela leur permettrait d’améliorer leurs capacités de travail.

Il faudrait se réconcilier avec son lit pour améliorer son quotidien

La sieste, une solution aux journées trop longues et nuits trop courtes ?

Ce n’est pas une nouveauté, on sait que le temps de sommeil diminue dans le monde pour tous. Les enfants et adolescents sont particulièrement touchés par les troubles du sommeil pour divers motifs : le temps passé devant les écrans et la surcharge de travail apparaissent souvent comme les causes principales. Résultat : le cerveau des ados en pâtit.

Alors que les journées de cours au collège et lycée commencent tôt (vers 8h-8h30 dans les pays occidentaux) et se terminent tard (jusqu’à 17h selon les pays), la sieste apparaît comme une solution idéale pour tenir le coup. C’est ce que les auteurs de l’étude avancent : Jianghong Liu, professeur en santé publique à l’Université de Pennsylvanie et coauteur, explique que “la sieste est facile à mettre en place au collège et ne coûte rien. Cela permettait aussi de diminuer le temps qu’ils passent devant un écran au cours de la journée.”

Il est donc essentiel de faire plus attention au rythme de sommeil qu’adoptent les enfants et adolescents et engager le dialogue avec eux pour les encourager à mieux se reposer, au cours de la journée ou encore durant les week-ends.

Le sommeil n’est pas signe de paresse : il est nécessaire de laisser les ados dormir



COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de