Ce Français s’attaque à la pollution de l’industrie de la mode en créant un vêtement 100 % recyclé

La mode est un éternel recommencement, tout comme le recyclage, mais est-il possible d’allier les deux ? Pour Christian Michel, la réponse est oui ! Ce tailleur éco-responsable imagine des vêtements hauts en couleurs avec des tissus destinés à être jetés.

 

DES TISSUS DE TOUTES SORTES TRANSFORMÉS

Serpillières, sacs de pomme de terre, invendus des magasins de tissus ou vieilles dentelles, nous avons tous chez nous ou croisé ces morceaux de tissus dont personne ne veut. Cependant, Christian Michel voit dans ces matériaux des pièces de plus à ajouter à sa réserve.

Écologique, ce tailleur installé à Marseille récupère ces tissus que beaucoup considèrent comme « à jeter » et il leur donne une nouvelle vie en les changeant en vêtements. « La plupart du temps j’achète des vêtements ou des tissus neufs en déstockage avant leur destruction. Je les déstructure et les recompose pour en faire une pièce unique, c’est le concept de l’upcycling. »

 

SUR-MESURE ET RÉPARABLE

Chaque pièce, faite sur mesure, est unique car Christian la confectionne en fonction des tissus qu’il a amassés. Selon le tailleur, chaque morceau de tissu a sa valeur et est placé sur la pièce qu’il estime parfait pour lui. Sur certains vêtements, Christian peut ainsi assembler entre 180 et 200 morceaux de tissus provenant d’horizons divers.

En prime, si le vêtement est abîmé, il peut tout à fait être réparé. Le couturier a juste à piocher dans sa réserve le morceau idéal et à recoudre pour que le vêtement, au lieu d’être jeté, continue d’être porté.

 

UNE ALTERNATIVE ÉCOLOGIQUE 

Originaux, audacieux et hauts en couleurs, les vêtements confectionnés par Christian sont un exemple de récupération intelligente. Son sens de la mode lui a permis d’ailleurs de se créer une clientèle attiré à la fois par ses créations colorées mais aussi par le fait qu’elles soient réalisées en tissus recyclés.

Privilégiant la matière aux grandes tendances qui font les défilés, l’upcycling et la créativité sans limite de Christian montrent que l’industrie du vêtement peut prendre une autre forme plus responsable et plus écologique.


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux