L’image de la semaine : un pont extraordinaire élaboré avec des racines vivantes entrelacées depuis deux siècles

Cette semaine, partez à la découverte de la région du Meghalaya (appelée aussi “Demeure des nuages”) en Inde, où les villageois ont conçu un pont très original constitué de racines et de branches en tout genre. Cette région étant la plus humide du monde en raison des fortes pluies, certains endroits deviennent impraticables et donc impossibles à traverser à pied, d’où l’utilité de ce pont étonnant que SooCurious vous invite à contempler de ce pas.

Il y a 180 ans, le peuple Khasi débutait la conception de ce pont à l’aide de racines d’arbres et notamment de caoutchouc. Les racines de caoutchouc ont été placées et guidées par des cannes creuses d’aréquier de telle sorte qu’au fil du temps, nourries par la pluie, elles finissent par atteindre la rive opposée en formant un pont de branches capable de supporter le poids d’un homme. Pour que les deux rives soient reliées, les Khasi ont sans doute dû attendre entre 15 et 20 ans. Néanmoins, une fois réalisé, ce genre de pont ne nécessite aucun entretien particulier. D’autres ponts de la région du Meghalaya sont âgés de plus de 100 ans. Pourtant, ces 25 dernières années, la conception de ce type de passerelles tend à diminuer.

Ces constructions quasi-naturelles sont épatantes. Malheureusement, elles se font de moins en moins nombreuses en raison de la diffusion des méthodes de construction modernes. Pour autant, on félicite le peuple Khasi pour ce genre de réalisations extraordinaires qui, on l’espère, perdurera encore de nombreuses années.

[Not a valid template]

Celui qui ne connaît pas l’histoire est condamné à la revivre

— Karl Marx