Romanes ou gothiques, les églises sont avant tout le théâtre d’impressionnants jeux de lignes. Les colonnes qui ornent la nef et soutiennent la charpente s’opposent souvent aux voûtes d’ogive, ces croix visibles sur le « plafond » des églises et servent de renfort à la partie haute du bâtiment.

Le jeu de lignes peut également prendre différentes formes au niveau du chœur, lieu où se déroule l’office religieux. Qu’il soit baigné de lumière ou non, ce simple détail suffit à nous émerveiller, notamment dans les cathédrales où la grandeur renforce cette impression.

Yi Liu
Kirill

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de