Illustration anonyme de serfs, vers 1310 © Public Domain Wikimédia

Vers la fin du servage

Le système social médiéval, qui se poursuit jusqu’à la révolution française, est constitué d’une division entre trois grands groupes sociaux : ceux qui prient (le clergé), ceux qui se battent (la noblesse), et ceux qui travaillent (le tiers-Etat, représentant plus de 9 5% de la population). Dans ces économies agraires, les serfs sont écrasés par les charges fiscales, et travaillent sur les terres que les seigneurs possèdent.

Mais la chute brutale de la population va rebattre les cartes : terres laissées en friches, manque de main d’oeuvre…rapidement les nobles vont se retrouver en difficulté. Ce qui va amener à des concession concernant aussi bien les conditions de travail que les statuts, les taxes, les salaires…Pour la première fois depuis des siècles, le rapport de force est favorable au travailleur, ce qui mène à la disparition du statut de serf, au profit de celui de l’homme libre.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments