La majorité des personnes sur Terre ressentent la peur. Certains sont tétanisés face à un animal dangereux, d’autres ne peuvent pas regarder de films d’horreur et d’autres encore peuvent être paralysés à l’idée de parler devant une foule. Si bon nombre d’entre nous ont des phobies, il existe bel et bien des personnes qui n’ont jamais peur.

La zone du cerveau qui déclenche la peur

La peur fait partie des émotions que tout le monde aimerait ne pas ressentir. Mais saviez-vous que dans ce monde, il existe des personnes susceptibles de ne pas éprouver d’inquiétude dans des situations pourtant vraiment effrayantes ? D’après les experts, cette absence de peur pourrait être liée à une maladie cérébrale.

Tous les humains et même presque tous les êtres vivants de toutes les époques ressentent des émotions, et la peur en fait partie. Même si c’est le sentiment qui nous fait fuir et combattre, elle participe grandement à notre évolution dans la vie. En effet, au fur et à mesure que les années passent, soit vous réussirez à vaincre votre peur, soit vous vous laisserez envahir par elle. C’est pour cela que cette dernière peut devenir votre meilleure alliée ou votre pire ennemie. En revanche, une personne dépourvue de ce sentiment peut, dans la plupart des cas, réussir à faire des miracles.

peur neurones
— Camila R P / Shutterstock.com

Face à la peur, notre corps peut réagir automatiquement de différentes façons. Et il arrive parfois qu’au lieu de fuir ou de combattre cette situation, on reste au contraire complètement immobile, sans savoir quoi faire. Cela est dû à des neurones et, d’après certains scientifiques, la peur s’actionne principalement grâce à l’activité de l’amygdale.

Pendant la situation traumatisante, cette dernière activera une partie des zones cérébrales et libèrera des hormones de stress pour laisser réagir votre corps et augmenter le taux d’adrénaline. En cas de peur extrême, vous pourrez avoir peur de mourir. L’amygdale, l’hippocampe et le cortex préfrontal du cerveau interprètent ensemble si la menace est réellement dangereuse ou non.

amygdale
Localisation de l’amygdale dans le cerveau ― Kateryna Kon / Shuttersock.com

Deux cas étonnants : Jordy Cernik et SM

Si la peur est un sentiment normal pour la grande majorité d’entre nous, il existe bien quelques personnes sur Terre qui n’ont jamais peur. C’est notamment le cas de Jordy Cernik, un Britannique père de deux enfants. Il a sauté d’un avion à plus de 5 000 mètres d’altitude, il est descendu en rappel de la National Lift Tower, une tour de 127 mètres à Northampton. Mais l’homme n’a jamais ressenti la moindre peur ou le moindre stress.

Cette absence de peur serait due aux chirurgies que Cernik a subies. Étant atteint du syndrome de Cushing, il a été obligé de subir de nombreuses opérations. Quand il est descendu de l’une des plus hautes tours du Royaume-Uni à l’aide d’une corde, les scientifiques ont noté que Cernik ne réagissait pas comme une personne normale. Il n’avait pas peur de la hauteur. Les recherches menées par les experts ont prouvé que son corps ne contenait plus d’adrénaline et qu’il n’avait plus peur de rien.

Après plusieurs années de recherches, les scientifiques en sont arrivés à une conclusion : les personnes ayant subi une intervention au niveau de l’amygdale seraient susceptibles de réagir autrement face à la peur. Elle serait même parfois inexistante chez d’autres personnes. Il y a quelques années, des spécialistes ont analysé le comportement d’une Américaine, SM, qui a souhaité rester anonyme. Cette femme est atteinte d’une pathologie génétique rare, la maladie d’Urbach-Wiethe. Dans certains cas, cette maladie empêche les personnes atteintes de ressentir la peur car elle touche l’amygdale.

Les scientifiques ont étudié le comportement de cette quadragénaire pour mieux comprendre le fonctionnement du cerveau en la soumettant à plusieurs tests : elle a regardé des films d’horreur et a visité un magasin avec des serpents et des araignées. Alors qu’elle n’est pas fan de ces animaux, elle n’a pas eu peur de porter un serpent ou même de s’approcher d’une tarentule. Les employés du magasin ont réagi pour l’en empêcher. Elle a également fait un tour dans une « maison hantée » où les employés déguisés en monstres cherchaient à effrayer les visiteurs. SM n’a pas ressenti la moindre peur et a trouvé cette expérience amusante.

araignée
De nombreuses personnes ont peur des araignées

SM a également expliqué qu’elle habite dans un quartier où le taux de criminalité est assez élevé. Elle a déjà été agressée dans la rue mais elle n’a pas réagi normalement : « Un homme a attrapé ma chemise, a mis un couteau sous ma gorge et m’a dit qu’il allait me couper. Je lui ai dit : ‘Vas-y, attaque-moi’. Et puis il a dit qu’il allait revenir et me chasser. Je n’ai pas eu peur. Pour une raison ou pour une autre, il m’a laissé partir. Et je suis rentrée chez moi. » Elle a tout de même ressenti de la colère.

Les recherches des scientifiques ont ensuite évolué, selon un article publié dans la revue Nature Neuroscience. Ils ont fait respirer à SM un mélange gazeux contenant 35 % de CO2. Un niveau neuf cents fois supérieur à celui de l’atmosphère. SM a alors commencé à se sentir mal. Elle s’est mise à haleter, à transpirer, son rythme cardiaque s’est accéléré et son visage a montré des expressions de peur. Les scientifiques ont été surpris et ont bien sûr stoppé l’expérience avant que cela ne tourne vraiment mal. Cette expérience montre que la détection de la peur ne se fait pas seulement dans l’amygdale.

homme peur

Ressentir la peur est aussi positif

Ne jamais ressentir le sentiment de peur peut faire rêver bon nombre d’entre nous. Les peurs irrationnelles alimentent les traumatismes, l’anxiété, les phobies, le stress, ou encore la dépression. Mais les scientifiques pensent que cela peut aussi avoir des conséquences dangereuses. Les personnes qui n’ont jamais peur peuvent prendre de sérieux risques et mettre leur vie en danger.

D’ailleurs, si la peur n’est généralement pas considérée comme un sentiment positif, de nombreuses personnes aiment ce sentiment, notamment avec les jeux vidéo d’horreur, les films d’horreur, les sports extrêmes, les escape games d’horreur pour Halloween… Et vous, quelle est votre plus grosse peur ? Pour aller plus loin, découvrez pourquoi vous prenez tant de plaisir à avoir peur.

femme escalade
— Greg Epperson / Shutterstock.com
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments