Les pandas roux sont aussi connus sous le nom de pandas fuligineux ou encore pandas éclatants. Ce petit mammifère est originaire de l’Himalaya et du sud-ouest de la Chine. Comme le grand panda, il vit aussi dans les forêts montagneuses et remplies de bambous sous un climat tempéré. Ce petit animal est d’abord classé parmi les Ailuridés, mais il est plus proche de la famille des Mustélidés avec la belette, le raton laveur et la mouffette. Malheureusement, ces petites bêtes disparaissent massivement à cause des pratiques excessives de l’Homme, à savoir le braconnage, pour sa belle fourrure brun rougeâtre, mais aussi la déforestation qui détruit son habitat naturel.

Les pandas roux sont en voie de disparition

Les activités humaines rapprochent les pandas roux de l’extinction selon une étude puliée dans la revue Landscape Ecology. Actuellement, ils ne sont plus qu’environ 10 000 pandas roux répartis à l’état sauvage. Les chercheurs ont suivi pendant plus d’un an leur quotidien et leur évolution dans leur habitat. Cette opération s’est produite au Népal et les chercheurs ont découvert que ces petits mammifères sont de plus en plus menacés. De plus, leurs habitats ont été fortement divisés à cause des activités humaines dans le pays.

Il faut savoir que les pandas roux se nourrissent presque exclusivement de bambou. Damber Bista, un chercheur de l’université du Queensland, a suivi le mouvement des pandas roux au Népal vers la fin de l’année 2019. Mais il a déclaré que l’opération a connu de nombreuses difficultés. En effet, ce sont des mammifères très solitaires donc il était difficile de les regrouper. Par ailleurs, le chercheur lui-même avait été retenu dans son pays alors qu’il devait suivre les pandas sur place grâce à des colliers qu’il avait installés auparavant.

L’observation des pandas

Bista a donc effectué le suivi des pandas depuis l’Australie pendant une année entière. Mais celui qui l’a le plus marqué est Chintapu, un panda adulte qui était de nature itinérante car en 24 heures, il avait parcouru plus de 5 km. Bista a donc affirmé que ce comportement est très inhabituel chez les pandas roux à cause des perturbations causées par les activités humaines. Par conséquent, ces animaux ont été obligés d’adapter leur mode de vie en fonction de la situation.

Bista a effectivement découvert que les pandas rouges avaient réorganisé leurs activités de façon à ce qu’ils n’entrent pas dans les zones remplies de perturbation. En effet, les pandas perçoivent les humains, les autres animaux, mais surtout les véhicules comme des menaces. Donc, pour maintenir leur mode de vie, ils essayent de trouver un endroit calme et loin des regards d’autrui, surtout durant la saison des amours et des naissances.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments