― Earth Point – Shutterstock.com

Le Japon est un pays étonnant. Berceau des mangas, des samouraï ou encore des nouvelles technologies, c’est aussi un havre de paix dans lequel il fait bon vivre. Mais saviez-vous qu’au Japon, il existe une île considérée comme le paradis des lapins ?

Okunoshima est une petite île située dans la mer de Seto (mer intérieure du Japon). Elle est connue pour être un « Kyukamura », littéralement « un village pour se reposer ». Appartenant à la préfecture d’Hiroshima, l’île d’Okunoshima est aussi le plus grand paradis pour les lapins. Effectivement, au dernier recensement, l’île était peuplée de 700 lapins. Bien entendu, il est possible de la visiter, et les lapins sont la principale attraction de l’île.

Cependant, il y a quelques règles à respecter pour le bien-être des animaux. Effectivement, il ne faut pas attraper les lapins, il est interdit de les chasser ou de les transporter. Il ne faut pas les nourrir avec de la nourriture humaine ou même laisser son propre lapin sur l’île.

— JinFujiwara / Shutterstock.com

Pourtant, avant d’être une île paradisiaque, Okunoshima n’était pas un havre de paix. En effet, avant la Seconde Guerre mondiale, l’île abritait une centrale électrique et une usine chimique. Il se dit aussi que les lapins qui peuplent aujourd’hui l’île seraient les malheureux descendants de cobayes sur lesquels les Japonais testaient le gaz moutarde (produit en grande quantité, entre autres pendant la guerre de Chine). Ou des lapins libérés par des écoliers en 1970. Dans tous les cas, les lapins n’ayant pas de prédateurs sur cette île, ils ont proliféré sans souci.

Les habitants et les autorités locales ne voulaient pas occulter le passé douloureux de l’île, elle abrite depuis 1988 un musée du gaz toxique. Le passé de l’île et les bâtiments en ruines contrastent avec les paysages magnifiques et les petits lapins qui courent partout dans les rues.

— Grassflowerhead / Shutterstock.com

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de