Tashirojima est une petite île située à 17 kilomètres au large d’Ishinomaki, au Japon. Surnommée « l’île aux chats », elle abrite plus de 150 chats et moins de 100 personnes. Selon la croyance de la population locale, les chats sont source de richesse et portent chance.

Au début de l’ère Meiji, entre 1603 et 1862, les habitants locaux dépendaient de la production de fil de soie. Ils ont ainsi décidé d’amener des chats sur l’île pour se débarrasser des souris et des petits rongeurs, qui sont des prédateurs naturels des vers à soie. Les pêcheurs locaux se sont ensuite pris d’affection pour les félins et ont commencé à interpréter leurs actions comme des prédictions météorologiques et des tendances sur les poissons.

Les habitants de Tashirojima considèrent également les chats comme des porte-chance. Ils ont même construit un sanctuaire pour les félins au centre de l’île. Aujourd’hui, la petite île est devenue un lieu prisé des touristes qui apprécient les chats. Le photographe Christopher Michael Wong et le cinéaste Landon Donoho mettront bientôt en avant sa particularité dans un documentaire qui dure une heure.

Si vous souhaitez visiter l’île aux chats, il est important de savoir que les chiens y sont interdits. En outre, il est également demandé aux visiteurs de ne pas nourrir les animaux. En revanche, il est tout à fait possible d’apporter des jouets pour les distraire. Aimeriez-vous aller sur cette île ? Pour aller plus loin, découvrez ce village japonais peuplé de renards.

Ile chats
― JJN2 / Shutterstock.com
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments