barbe-noire

Barbe Noire est l’un des plus grands pirates de l’histoire. Aujourd’hui, nous vous proposons de découvrir l’histoire de l’effroyable matériel médical de pirates du XVIIIe siècle trouvé sur son navire.

L’âge d’or de la piraterie

Barbe Noire est le reflet de l’âge d’or de la piraterie, époque située entre le XVIIe siècle et le début du XVIIIe siècle. Les vols en haute mer et dans les ports coloniaux étaient très fréquents. Comme l’a rapporté Smithsonian Magazine, il a effrayé l’Amérique plus que n’importe quoi durant cette période, et ce, pendant longtemps.

Le pirate et ses hommes ont pillé de nombreux navires marchands et négriers. Après en avoir pillé plusieurs sur les quais de la ville de Charleston, aux États-Unis, Barbe Noire a demandé une seule rançon : un coffre de médicaments en échange d’otages.

Le Queen Anne’s Revenge

Le Queen Anne’s Revenge est le navire amiral de Barbe Noire. Il s’est échoué en mai 1718 à Beaufort Inlet, en Caroline du Nord, peu de temps après le blocus du port de Charleston. L’épave de ce navire a été redécouverte en 1996 au large de la Caroline du Nord. Les archéologues ont fouillé environ 60 % du site. Ils ont récupéré de nombreux artefacts dont de nombreux équipements médicaux utilisés par l’équipage de Barbe Noire.

D’après les médecins d’aujourd’hui, beaucoup de ces instruments étaient brutaux. Il s’agit principalement de seringues urétrales en métal utilisées pour injecter du mercure et pour soigner la syphilis. Le mercure provoque souvent de graves effets secondaires comme la perte de dents, des lésions rénales, voire la mort. Malgré cela, cette substance a longtemps été utilisée jusqu’à la découverte de la pénicilline au XXe siècle.

« En raison de sa passion pour la piraterie, je pense qu’il tenait vraiment à ce que cela continue, et pour que cela continue, il devait avoir une équipe saine et fonctionnelle », a déclaré au Washington Post l’archéologue Linda Carnes-McNaughton.

Trois chirurgiens français

Par ailleurs, ce navire abritait possiblement beaucoup plus d’instruments médicaux qu’un bateau pirate classique. Après l’avoir capturé, Barbe Noire décida de garder les trois chirurgiens français qui se trouvaient déjà à bord. Leurs vies ont été épargnées et ils ont été payés pour leur travail.

Ils ont été contraints d’utiliser toutes sortes d’objets, dont une pompe à clyster, appareil à lavement utilisé pour traiter une déshydratation sévère en pompant du liquide dans le rectum. Ils devaient de surcroît utiliser une écuelle (un instrument de saignée), un mortier ou encore un pilon en laiton moulé pour broyer des médicaments et des pots de cuisine permettant de stocker des baumes et des pommades. Finalement, une aiguille en argent et les restes de ciseaux ayant probablement été utilisés pour des opérations chirurgicales ont été découverts.

Pour aller plus loin, découvrez la véritable histoire de Barbe Noire, le plus indomptable des pirates.

S’abonner
Notifier de
guest

1 Commentaire
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Christian
Christian
20 jours

Venez à Rochefort en Charente Maritime pour visiter le musée de la médecine navale vous serez effarés par ce que vous y découvrirez, instruments, écorchés de corps grandeur nature , etc un vrai musée des horreurs ! mais très instructif.