Selon cette nouvelle étude menée par des chercheurs américains, allonger notre temps de marche quotidien contribuerait à améliorer la qualité de notre sommeil. Une routine simple à mettre en place aux bénéfices significatifs.

Faire 2 000 pas supplémentaires chaque jour pour améliorer son sommeil

Bien que des travaux antérieurs se soient penchés sur le rôle de l’exercice « à haute intensité » sur le sommeil, il s’agit de l’une des premières études à se pencher sur le lien entre la marche quotidienne et la qualité du sommeil chez les adultes âgés de 30 à 60 ans. Les chercheurs ont donc recruté 59 sujets âgés en moyenne de 49 ans et leur ont demandé de faire chaque jour 2 000 pas de plus (ce qui correspond à environ 1,5 km de plus par semaine), sur une période d’un mois.

Les sujets étaient équipés de bracelets connectés afin de permettre aux chercheurs de suivre leur activité physique. Comme l’a expliqué Alycia N. Sullivan Bisson, auteure principale de l’étude et doctorante en psychologie à l’université Brandeis : « Les adultes de 30 ans et plus n’ont pas toujours la possibilité de faire de l’exercice à haute intensité, et ces catégories d’âge sont également les plus susceptibles de mal dormir. Nous voulions voir si quelque chose de plus simple à mettre en place, comme la marche, pouvait avoir un impact positif. »

— eakkaluktemwanich / Shutterstock.com

Des bénéfices plus importants pour les femmes

Comme l’a révélé la recherche, parue dans la revue spécialisée Sleep Health, les sujets ayant suivi les recommandations des chercheurs et allongé leur temps de marche quotidien durant un mois estimaient mieux dormir que ceux qui avaient été moins actifs. Les femmes ont par ailleurs signalé des améliorations plus nettes de la qualité de leur sommeil par rapport aux hommes, bien que d’autres études soient nécessaires pour comprendre les raisons à l’origine de ces différences selon Alycia Bisson.

Lorsque les scientifiques ont demandé aux participants d’évaluer la qualité et la durée de leur sommeil, ces derniers ont estimé dormir mieux et plus longtemps les jours où ils marchaient davantage. « Privilégier la marche lorsque cela est possible et effectuer davantage de pas constitueraient un moyen simple d’améliorer notre sommeil. Étant donné que la majorité des gens possèdent un smartphone ou un bracelet connecté permettant de mesurer leur nombre de pas quotidiens », concluent les auteurs.

Selon Géo, 73 % des Français estiment se réveiller au moins une fois par nuit, et 36 % déclarent souffrir d’au moins un trouble du sommeil (insomnie, apnée…). Dormir moins de 5 heures par nuit augmenterait de 48 % le risque d’infarctus, et de 15 % celui de faire un AVC.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de