femme triste
— kitzcorner / Shutterstock.com

C’est un fait, le tabagisme est mauvais pour la santé et peut causer de nombreux problèmes graves, comme le cancer. Mais d’une certaine manière, le malheur pourrait être encore pire que le tabagisme. Une étude a notamment montré que le malheur peut faire vieillir certaines personnes plus que le tabagisme.

La dépression et la solitude ajoutent un an et huit mois supplémentaires à l’âge réel d’une personne

Tout le monde le sait : fumer est très dangereux pour la santé. En effet, le tabac contient plusieurs produits chimiques qui peuvent endommager presque tous les organes dans le corps. Ainsi, fumer des cigarettes peut considérablement accroître les risques de développer des maladies cardiaques, maladies immunitaires, des cancers et bien évidemment, des maladies pulmonaires. Pourtant, il peut y avoir pire que le tabagisme, et selon une nouvelle étude, le malheur est pire que le tabagisme en ce qui concerne le vieillissement.

En effet, selon l’étude réalisée par les chercheurs de Deep Longevity (une société basée à Hong Kong), l’université chinoise de Hong Kong et l’université Stanford, se sentir déprimé et seul peut faire vieillir plus rapidement que le tabagisme. D’après les résultats de l’étude publiée dans la revue Aging, la dépression et la solitude pourraient accélérer le processus de vieillissement plus que le tabagisme, et même augmenter les risques de développer certaines maladies.

Plus précisément, se sentir seul, malheureux et sans espoir équivaudrait à une année et huit mois supplémentaires à l’âge de quelqu’un, soit cinq mois de plus que l’impact du tabagisme sur le vieillissement. De plus, les dommages causés à l’horloge biologique du corps augmentent les risques pour la maladie d’Alzheimer, le diabète, les maladies cardiaques et d’autres maladies. Selon les chercheurs, cela pourrait être lié au fait que l’inflammation chronique causée par le fait d’être malheureux endommage les cellules et les organes vitaux.

couple âgé
— Ruslan Huzau / Shutterstock.com

Les facteurs psychologiques sont beaucoup plus importants qu’on le pense

Pour aboutir à ces conclusions, les chercheurs se sont penchés sur les données recueillies auprès de 12 000 individus dans le cadre de la China Health and Retirement Longitudinal Study (CHARLS). Parmi les informations étudiées figuraient 16 biomarqueurs sanguins, y compris les taux de cholestérol et de glucose, la tension artérielle, l’indice de masse corporelle, des mesures de la fonction pulmonaire et autres antécédents médicaux. Les participants ont ensuite été appariés par âge chronologique et par sexe, et leurs données ont été comparées pour déterminer lesquels vieillissaient le plus rapidement.

Il a été constaté que la solitude et la dépression étaient les plus grands prédicteurs d’un déclin biologique plus rapide, suivis ensuite par le tabagisme, qui a ajouté un an et trois mois à l’âge d’une personne. Les chercheurs ont également noté que vivre dans une zone rurale accroît le vieillissement de quatre mois. Selon les scientifiques, cela pourrait être dû à des conditions de travail plus difficiles. Enfin, ils ont également constaté que le fait de ne jamais se marier augmentait l’âge d’une personne de près de quatre mois.

Étonnamment, il a également été découvert que – biologiquement – les hommes vieillissaient plus vite que les femmes. « Les états mentaux et psychologiques sont parmi les prédicteurs les plus robustes des résultats pour la santé – et pour la qualité de vie – et pourtant ils ont été omis des soins de santé modernes », a ainsi conclu Manuel Faria, co-auteur de l’étude, dans un communiqué.

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Callicarpa
Callicarpa
1 mois

La médecine sait depuis très très longtemps que le mental est d’une puissance indiscutable sur l’état physique « Les états mentaux et psychologiques sont parmi les prédicteurs les plus robustes des résultats pour la santé – et pourtant ils ont été omis des soins de santé modernes » Ils ont été omis… Lire la suite »