marche nordique
— Jacek Chabraszewski / Shutterstock.com

Les maladies cardiaques font partie des problèmes de santé qui touchent et qui tuent le plus de personnes au monde. Heureusement, il existe diverses méthodes pour améliorer l’état et les conditions de vie des personnes qui souffrent de ces maladies. La marche nordique en fait partie.

Un sport qui améliore la capacité fonctionnelle des patients atteints de coronaropathie

Originaire de Finlande, la marche nordique est un sport d’extérieur qui consiste à marcher rapidement tout en utilisant des bâtons spéciaux qui sont utilisés pour se propulser vers l’avant. Par rapport aux autres styles de marche, la marche nordique utilise davantage le corps dans son intégralité. Pour cette raison, il dépense beaucoup plus d’énergie avec la marche nordique par rapport à la marche traditionnelle. Cela explique également que ce sport présente plus d’avantages pour la santé, notamment pour la santé cardiaque.

En effet, s’il est bien connu que la marche nordique peut améliorer la santé cardiovasculaire, une étude réalisée par les chercheurs de l’université d’Ottawa confirme cette théorie. Selon les résultats de l’étude publiée dans la revue Canadian Journal of Cardiology, la marche nordique est plus bénéfique pour les patients atteints de maladies coronariennes par rapport aux autres exercices standards. Les chercheurs ont notamment constaté que la marche nordique augmentait la capacité fonctionnelle – la capacité d’effectuer des tâches quotidiennes – chez les patients qui ont des maladies cardiaques.

Plus précisément, les chercheurs ont constaté une amélioration de 19 % de la capacité fonctionnelle chez les patients qui ont pratiqué la marche nordique, contre 13 % pour ceux qui ont fait des exercices par intervalles à haute intensité, et 12 % pour ceux qui ont fait des exercices continus à intensité modérée. « Il s’agit d’une découverte clé, car une capacité fonctionnelle plus faible prédit un risque plus élevé d’événements cardiovasculaires futurs chez les personnes atteintes de maladies coronariennes », a déclaré Jennifer Reed, auteure principale de l’étude, dans un communiqué.

marche nordique
© Malcolm jarvis / Wikimedia Commons

Une étude qui offre de nouvelles perspectives de rééducation pour les patients

Pour aboutir à ces conclusions, les chercheurs ont suivi le cas de 130 participants atteints de coronaropathie. Ces derniers avaient déjà été référés à un programme de réadaptation cardiovasculaire. Les participants ont été divisés en trois groupes : un groupe qui a pratiqué la marche nordique, un autre qui a pratiqué des exercices par intervalles à haute intensité, et un dernier qui a fait des exercices continus d’intensité modérée. Les participants ont suivi ces programmes d’exercices pendant 12 semaines. Les chercheurs ont ensuite effectué un suivi sur 14 semaines.

Outre les effets sur la capacité fonctionnelle, les chercheurs ont également étudié l’impact de ces différents types d’exercices sur la qualité de vie et les symptômes de la dépression. Les résultats de l’étude ont révélé que tous les types d’exercice avaient eu des impacts positifs sur les trois domaines. Cependant, la marche nordique a été plus avantageuse puisqu’elle a apporté plus d’amélioration à la capacité fonctionnelle. Face à ces résultats, les chercheurs ont expliqué que cette étude fournissait des nouvelles encourageantes aux patients, leur offrant notamment plus d’options dans leur rééducation.  

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
bwkiki
bwkiki
1 mois

J’avais déja remarqué,qu’en plus de la marche normale, la marche nordique renforcait aussi le haut du corps et de ce fait en faisait un exercice complet,