― Sk Hasan Ali / Shutterstock.com

Selon une prédiction de la Nasa dans le cadre d’une nouvelle étude menée en collaboration avec l’université d’Hawaï, nous ferons face à de terribles inondations au cours des années 2030 en raison d’une oscillation de l’orbite lunaire. D’après les scientifiques, les régions côtières seront les plus touchées par ce phénomène.

Les inondations se multiplieront

La Lune va provoquer de fortes inondations d’ici 2030, selon une étude qui a été publiée dans la revue Nature Climate Change. Le phénomène évoqué par l’agence spatiale concerne une submersion marine, des phénomènes particulièrement gênants, mais pas forcément dangereux lorsqu’ils sont modérés et de courte durée. Seulement, les chercheurs indiquent que le nombre de ces inondations pourrait être particulièrement important.

De plus, ils ne seront pas répartis équitablement dans le temps. Ils se produiront notamment « en grappes », selon la position de la Lune, de la Terre et du Soleil. Dans les pires conditions, certaines régions pourraient être touchées par les inondations dix-sept jours par mois, ce qui équivaut à une inondation tous les deux jours.

« Si nous avons dix, quinze de ces inondations par mois… Une entreprise ne peut pas continuer à travailler avec ses clients correctement si son parking est entièrement submergé. Les gens perdent leur travail parce qu’ils ne peuvent pas s’y rendre. Les accumulations d’eau deviennent un vrai problème de santé publique. Et ainsi de suite », a expliqué Phil Thompson, qui a dirigé l’étude.

— Alexandr Belous / Shutterstock.com

Ce phénomène n’est pas nouveau

Les chercheurs expliquent que ce phénomène n’est pas nouveau. En effet, ce changement d’orbite survient tous les 18,6 ans, et nous n’y pouvons rien. « Pendant la moitié de ce cycle, la lune inhibe les marées sur Terre, ce qui entraîne des marées hautes plus faibles et des marées basses plus fortes. Pendant l’autre moitié du cycle, les marées sont amplifiées, avec des marées hautes plus fortes et des marées basses plus faibles », a expliqué la Nasa.

Mais cette fois-ci, l’augmentation du niveau des océans en raison du réchauffement climatique va accentuer les proportions de ce phénomène. Les chercheurs recommandent de prévoir des contre-mesures dès maintenant, car cela provoquera un impact catastrophique sur l’environnement et sur la vie des personnes qui se trouvent dans les zones concernées.

Ce phénomène vous inquiète-t-il ?

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de