Le temps du festival de Satouchi, certaines habitations japonaises ont accueilli de nombreuses œuvres d’art. À vrai dire, c’est l’archipel japonais tout entier qui s’est transformé en musée, ajoutant ainsi au paysage une succession de créations originales. DGS vous invite à partir à la découverte de cet évènement artistique.

L’histoire ne dit pas si le Japon a été influencé par la popularité de la Tour Paris 13 qui a accueilli plusieurs milliers de visiteurs avant sa récente fermeture, mais toujours est-il que la « Maison de Teshima Yokoo » et d’autres bâtiments ont également été transformés en musée d’art à l’occasion du Festival de Satouchi qui s’est achevé le 4 novembre 2013. Les îles de l’archipel japonais ont donc été englouties par un tsunami artistique qui a métamorphosé le paysage côtier du Japon.

La transformation de la villa de Teshima Yokoo en musée est le résultat d’une collaboration entre deux artistes locaux : le designer Tadanori Yokoo et l’architecte Yuko Nagayama. À l’intérieur de ce musée contemporain, vous pouvez apprécier une décoration qui ne laisse aucun détail au hasard, du plafond au sol en passant par le jardin, tous les éléments de la maison sont artistiquement agencés.

Enfin, les deux artistes ont voulu ajouter une touche de magie à ces œuvres d’art à l’aide de panneaux lumineux qui font apparaître certaines créations dissimulées grâce à des reflets de lumières… Si vous n’avez pas eu la chance d’aller visiter la Maison de Teshima Yokoo, voici une sélection de photographies du Festival Satouchi qui vous fera voyager un court instant.

 

La Maison de Teshima Yokoo

via Nobutada Omote

 

Les oeuvres de la ville de Naoshima

via Kimito Takahash

via Osamu Watanabe

 

Les oeuvres de la ville de Uno Port

via Kimito Takahashi

via Kimito Takahashi

via Kimito Takahashi

via Kimito Takahashi

via Kimito Takahashi

via Kimito Takahashi

 

Les oeuvres de la ville de Teshima

via Noboru Morikawa

via Osamu Nakamura

via Osamu Nakamura

via Shin Suzuki

via Taste the Buddhism

via Yasuhide Kuge

via Kimito Takahashi

via Osamu Nakamura

via Osamu Nakamura

Si vous voulez retrouver l’intégralité des œuvres exposées sur les différentes îles du Japon, nous vous invitons à visiter la rubrique « Artworks » du site internet dédié au Festival.

Cette métamorphose éphémère du paysage japonais est absolument magnifique. Chez DGS, certains rêveraient de s’envoler au Japon pour le Festival d’Art de Satouchi. Et vous, comment auriez-vous réagi si votre environnement quotidien avait été transformé en musée géant ?

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de