— serpeblu / Shutterstock.com

L’extinction des dinosaures a souvent été un sujet très intéressant pour les chercheurs puisque ce sont les premiers habitants de la Terre. Cependant, les dinosaures n’ont pas eu la chance de survivre car il y a 66 millions d’années, une météorite a brusquement mis fin à leur existence. La chute de cet astéroïde marque un grand tournant dans l’histoire de l’humanité. La Terre est ainsi passée d’un agréable jardin en une masse de terre infertile. Heureusement, cela n’a pas duré longtemps même si la Terre a quand même gardé beaucoup de vestiges de cette époque.

La chute de la météorite

Il y a environ 66 millions d’années, un objet gigantesque frappait la Terre et déclenchait une extinction massive, provoquant la disparition des dinosaures. Mais alors, que s’est-il passé quand cet astéroïde a percuté la Terre ?

La chute de la météorite a laissé un cratère d’un diamètre d’environ 180 kilomètres. Le choc a été équivalent à celui de 100 millions de bombes atomiques. C’est en 2018 que les scientifiques ont repris la notion de l’explosion de la météorite. Cet impact aurait non seulement causé l’extinction des dinosaures mais aussi le changement de l’écosystème. D’ailleurs, la Terre en témoigne. Elle a gardé des traces qui montrent la destruction qui a eu lieu durant cette époque.

Plusieurs sites fossiles ont été retrouvés partout dans le monde. Ils regorgent de plusieurs débris d’ossements dus à l’explosion et des traces du changement que la Terre a subi. En effet, ce n’est pas la chute de l’astéroïde le vrai problème, mais l’impact qu’il a eu sur l’écosystème. Depuis cette chute, la planète a connu plusieurs changements assez drastiques jugés toxiques au développement de la vie sur Terre.

— muratart / Shutterstock.com

Les conséquences de cet impact cataclysmique

Il y a 66 millions d’années, la chute de l’astéroïde a libéré une immense quantité de gaz toxiques ainsi que de la poussière recouvrant totalement l’atmosphère. C’est d’ailleurs la raison principale de cette extinction massive puisque l’atmosphère n’a laissé aucune lumière entrer sur Terre à cause de la poussière libérée par l’impact. Ce phénomène a directement menacé toute vie sur Terre provoquant la mort de 75 % de la vie sur la planète.

De plus, l’angle d’impact de cet astéroïde aurait été particulièrement meurtrier : “Il s’avère qu’un angle d’impact d’environ 60 degrés est idéal pour projeter le maximum de vapeur dans l’air. S’il était tombé à la verticale, l’astéroïde aurait détruit plus de roches mais n’en aurait pas envoyé autant dans l’atmosphère, et si l’impact avait été plus oblique, moins de roches auraient été pulvérisées”, a déclaré Gareth Collin, chercheur à l’Imperial College.

L’impact a déclenché des tsunamis, des tremblements de terre, des éruptions volcaniques ainsi que de vastes incendies de forêt. Les océans se seraient dangereusement acidifiés, et des quantités phénoménales de roches et de suie auraient été projetées dans l’atmosphère, bloquant la lumière solaire pendant 18 mois. D’importantes quantités de CO² auraient alors été relâchées dans l’air, provoquant un réchauffement climatique sans précédent et ne laissant donc aucune chance aux dinosaures de survivre.

Les tsunamis sont une autre conséquence désastreuse de l’impact. Suite au méga-séisme déclenché par la collision (supérieur à 11 sur l’échelle de Richter), les vagues initiales auraient atteint une hauteur stupéfiante de 1 500 mètres. Par ailleurs, la chaleur après la chute a également causé d’énormes feux autour de la zone d’impact. A cette époque, il n’y avait que la pluie qui pouvait l’arrêter mais, malheureusement, à cause de l’immense gaz qui bloquait l’atmosphère, les pluies étaient devenues rares et très acides. Les conditions de vie après l’impact étaient donc très rudes. Il était rare de survivre à de tels phénomènes.

— Vadim Sadovski / Shutterstock.com
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments