4 – Façon grenouille

Chez les grenouilles, la reproduction est particulière. La femelle est saisie par le mâle, qui glisse les bras sous ses aisselles. Des brosses copulatrices apparaissent uniquement lors de la reproduction, et leur contact sur la peau de la femelle suscite un réflexe d’étreinte, soudant littéralement les deux partenaires, pendant 7 jours ou plus. Les oeufs, expulsés par la femelle, sont fécondés de manière externe par le mâle.

grenouille-style

https://www.youtube.com/watch?v=OJjv__VpS28

accouplement-grenouille

accouplement-grenouille-2

accouplement-grenouille-3

 

5. Façon libellule  

Lors de l’accouplement, les libellules réalisent « une roue d’accouplement ». Cette position est facilement reconnaissable car le mâle et la femelle effectuent, par la courbe de leurs deux corps, une figure qui peut faire penser à une forme de cœur. Toutefois, l’accouplement de ces insectes ne se résume pas seulement à cette figure.

libellule-style

accouplement-libellule

 

6. Façon baudroie des abysses

Le mode de reproduction de cette espèce est surprenant. En effet, le mâle naît beaucoup plus petit que la femelle et n’a d’autre but que de trouver une compagne pour survivre. Dès qu’il a la chance de pouvoir approcher une femelle, le mâle mord dans sa compagne et ne lâche plus jamais prise. Il finit par être fusionné dans la femelle, ne restant de lui qu’une paire de testicules dont la baudroie se servira pour féconder ses oeufs au moment voulu. Notons que la femelle peut ainsi « absorber » jusqu’à 6 mâles à la fois !

lotte-de-mer-style

baudroie-accouplement

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de