Homme sommeil
— Prostock-studio / Shutterstock.com

C’est une question qui intrigue peut-être beaucoup de personnes, notamment la gent féminine : pourquoi les hommes s’endorment-ils après un rapport sexuel ? Beaucoup d’hommes laissent à peine le temps aux draps de les couvrir qu’ils sont déjà tombés dans les bras de Morphée. Mais y a-t-il une raison scientifique au fait que le sexe ait tendance à donner envie de dormir ? Voici des éléments de réponse.

Le sexe libère des substances qui donnent envie de dormir

Pendant l’éjaculation, les hommes libèrent un mélange de substances chimiques cérébrales, notamment la noradrénaline, la sérotonine, l’ocytocine, la vasopressine, l’oxyde nitrique et l’hormone prolactine. La libération de prolactine est liée à des sentiments de satisfaction sexuelle, et elle médiatise également le temps de récupération ou « période réfractaire ». C’est le temps durant lequel un homme doit attendre avant de faire l’amour. Il faut savoir que les hommes souffrant d’un déficit en prolactine ont des temps de récupération plus rapides.

Les niveaux de prolactine naturelle sont plus élevés pendant le sommeil et les animaux reçoivent immédiatement le produit chimique. Cela suggère un lien étroit entre la prolactine et le sommeil. Il est donc possible que la libération de l’hormone pendant l’orgasme provoque une immense envie de dormir chez les hommes.

L’ocytocine et la vasopressine, deux autres substances chimiques libérées pendant l’orgasme, ont également été impliquées dans le sommeil. Leur libération est souvent accompagnée de mélatonine, la principale hormone qui régule notre horloge biologique. Il faut également savoir que l’ocytocine réduit les niveaux de stress, ce qui peut à nouveau conduire à la relaxation et à la somnolence.

homme sommeil
— Ollyy / Shutterstock.com

L’évolution a voulu qu’on dorme après l’amour

D’un point de vue évolutif, l’objectif principal d’une personne est de produire le plus de descendants possible, et dormir n’est pas la meilleure chose à faire. Mais un homme ne peut pas copuler immédiatement avec une femme à cause du temps de récupération. Recharger ses batteries pendant le sommeil peut être la meilleure solution pour atteindre son objectif.

Il est également possible que la somnolence ne soit qu’un effet secondaire lié à une raison évolutive plus importante que la libération d’ocytocine et de vasopressine. En plus de leur lien avec le sommeil, ces deux produits chimiques sont également étroitement liés à ce que l’on appelle le lien de couple, le lien social que les compagnons humains partagent souvent. La libération de ces substances chimiques cérébrales pendant l’orgasme augmente les sentiments d’attachement et de confiance entre les partenaires sexuels, ce qui peut expliquer en partie le lien entre le sexe et l’attachement émotionnel. Cette relation est avantageuse si le couple a de jeunes enfants, car l’éducation coopérative des enfants maximise les chances de survie de l’enfant.

L’essentiel est qu’il existe de nombreuses raisons biochimiques et évolutives potentielles de la somnolence après un rapport sexuel, certaines directes et d’autres indirectes, mais personne n’a encore identifié la cause exacte. On est juste fixé sur l’idée que le sexe, ou plus précisément l’orgasme, déclenche des réactions qui donnent aux hommes une envie de dormir.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments