Orgasme féminin
— MBLifestyle / Shutterstock.com

Durant un rapport sexuel, il est normal que la femme puisse avoir des gémissements. Nous avons tendance à associer cela au plaisir et à l’orgasme féminins. Pourtant, une récente étude a avancé que lors d’un orgasme, beaucoup de choses se mettent en relation et les gémissements n’en font pas partie. En d’autres termes, les petits bruits durant les ébats peuvent être un signe de plaisir, mais aussi d’amusement. De plus, l’orgasme féminin serait souvent mal compris. De nombreuses études ont donc été effectuées pour éclairer le grand public.

Des chercheurs font la lumière sur l’orgasme féminin

Lors d’un orgasme, un homme ou une femme ressent du plaisir et de la satisfaction. Une équipe de l’université d’Ottawa s’est associée avec Army Webb afin de mener une enquête sur les idées reçues sur l’orgasme féminin. Cette étude a été publiée dans la revue The Journal of Sexual Medicine. Environ 637 femmes ont participé à cette expérience. Parmi elles figurent 136 femmes en périménopause, 194 femmes en postménopause et 229 femmes en préménopause. L’expérience a été effectuée avec l’échelle d’évaluation de l’orgasme ou ORS. Cet outil est précis et peut être utilisé dans les rapports sexuels et la masturbation.

Le principe de cet outil est simple, les participantes devaient remplir un questionnaire. Elles devaient répondre à quelques questions au sujet des sensations de tremblement et de pulsation. Il comprenait également des réponses émotionnelles comme « aimer », « tendre » ou encore « passionné ». Le but du questionnaire était de savoir si les participantes ressentaient d’autres émotions durant les rapports sexuels. Les facteurs les plus courants sont l’extase, les bouffées de chaleur, les sensations d’inondation et de tir et bien d’autres encore.

Orgasme femme
— George Mayer / Shutterstock.com

Le gémissement n’est pas un signe d’orgasme

D’après cette étude, la satisfaction agréable fut la plus courante. De ce fait, les autres facteurs se faisaient rares. Cependant, les gémissements étaient totalement inexistants. En effet, ces gémissements peuvent être une réaction volontaire durant les ébats. Effectivement, il a été prouvé que les autres facteurs se produisent de manière inattendue et non contrôlée. Le but de cette étude était donc de comprendre comme fonctionne l’orgasme féminin et de mettre fin à tous ces mythes.

Par ailleurs, grâce à cette étude, de nombreuses femmes ont pu découvrir ce qu’est l’orgasme et son univers. En effet, beaucoup de femmes éprouvent des difficultés à atteindre l’orgasme, voire ne l’ont jamais ressenti. Pour aller plus loin, testez vos connaissances sur l’orgasme avec notre quiz.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments