― Savvapanf Photo / Shutterstock.com

La pandémie de coronavirus a entraîné la fermeture de nombreuses entreprises et commerces à travers le monde. D’innombrables salariés se sont par conséquent retrouvés sans emploi du jour au lendemain. Aux États-Unis, des habitants et commerces locaux ont eu la bonne idée d’installer des frigos communautaires dans les rues pour que les plus démunis puissent se servir gratuitement.

De la nourriture gratuite pour les plus démunis

D’après le quotidien britannique The Guardian, pas moins de 15 frigos communautaires ont été installés à New York et dans le New Jersey. Mais comment ça marche ? Les habitants des quartiers et les commerces locaux peuvent tout simplement déposer la nourriture de leur choix dans les frigos, qu’il s’agisse de plats faits maison, de nourriture achetée dans les supermarchés ou encore de nourriture invendue dans les commerces.

Les personnes dans le besoin peuvent ensuite se servir gratuitement dans les frigos à n’importe quelle heure du jour et de la nuit étant donné que ceux-ci sont disponibles 24 heures sur 24. Comme vous l’aurez compris, les personnes dans le besoin sont donc également libres de prendre la quantité de nourriture qu’elles souhaitent. Ainsi, elles peuvent même vider les frigos si elles en ont besoin.

Un autre point positif des frigos communautaires : les personnes qui viennent chercher de la nourriture n’ont pas à remplir un formulaire ou à fournir une pièce d’identité étant donné que personne n’est sur place pour surveiller les frigos. Suite à la fermeture de nombreux établissements à Los Angeles, les autorités locales, les églises, les écoles et les organisations non gouvernementales se sont également mobilisées pour créer des banques alimentaires ainsi que des soupes populaires pour venir en aide aux plus démunis. Cependant, les personnes sans-papiers n’oseraient pas s’y rendre de peur d’être découvertes par les autorités.

Un mouvement solidaire

Adela Wagner, qui aide à l’installation d’un réfrigérateur communautaire dans le quartier de Crown Heights à Brooklyn, témoigne que les bénévoles pour ce mouvement solidaire sont nombreux. Parmi eux, nous pouvons compter des boulangeries, des jardins communautaires, des producteurs locaux ou encore de simples habitants du quartier. Ceux-ci viennent non seulement déposer de la nourriture, mais gardent également un œil sur les frigos.

Selon The Guardian, jusqu’à 54 millions d’Américains pourraient avoir besoin d’une aide alimentaire cette année et les initiatives telles que les frigos communautaires sont plus que souhaitées pour aider les gens à faire face à la crise économique. C’est donc le sourire aux lèvres que nous apprenons que des initiatives similaires seront également déployées à Houston, Minneapolis, San Francisco et Miami.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de