Nés des influences culturelles apportés par ses habitants, Fener et Balat sont les quartiers grecs et juifs de la ville. Ils longent tous les deux la Corne d’Or, l’estuaire qui borde Istanbul. S’ils disposent d’un patrimoine architectural riche avec des synagogues, l’église Saint Georges ou l’ancien lycée grec, ils se démarquent avant tout par leurs explosions de couleurs.

Les portes comme les façades des maisons de style ottomane y sont très bariolés, donnant à ces quartiers une atmosphère hors-normes. Malgré tout, les deux lieux comptent parmi les plus authentiques de la ville. Il y règne une ambiance de quartier avec du linge séchant sur la rue et de petits commerces comme hors du temps.

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de