Fatigue
— fizkes / Shutterstock.com

Alors que la nourriture est source d’énergie, nous remarquerons qu’après avoir mangé, nous avons souvent envie de dormir. En effet, il est assez fréquent que nous nous sentions fatigués lorsque nous sommes rassasiés. La question est maintenant de savoir pourquoi.

Comment la digestion conduit à la somnolence ?

Avoir envie de dormir après avoir dégusté un bon repas est un phénomène qui peut arriver à tout le monde. En effet, un peu de somnolence après avoir mangé est tout à fait normal et il n’y a pas lieu de s’inquiéter. D’ailleurs, c’est également ce qui explique pourquoi on a tant envie de faire la sieste dans l’après-midi, après le déjeuner. Quant à savoir pourquoi cela se produit, plusieurs facteurs contribuent à ce phénomène post-repas, dont le cycle digestif, les habitudes de sommeil, ou le type de repas qu’on a mangé.

En ce qui concerne le cycle digestif, il faut savoir que le corps a besoin d’énergie pour fonctionner, et cette énergie est notamment fournie par la nourriture. Une fois mangée, la nourriture est décomposée par notre système digestif pour lui fournir l’énergie dont il a besoin. Mais plus qu’une simple conversion de nourriture en énergie, le cycle digestif déclenche toutes sortes de réponses dans notre corps, dont la production d’hormones, comme l’amyline, le glucagon et la cholécystokinine.

Le rôle de ces hormones est d’augmenter la glycémie afin de produire de l’insuline. C’est ce qui permet de diffuser les nutriments dans les tissus cellulaires et leur fournir de l’énergie. C’est également ce qui crée la sensation de satiété. Mais en plus des hormones directement liées à la digestion, le fait de manger libère également d’autres hormones dans le cerveau, dont la sérotonine. Or, la sérotonine – qui est également connue comme étant l’hormone de la bonne humeur – peut provoquer de la somnolence.

Notons que certains aliments ont plus d’influence sur la production de sérotonine que d’autres. Ces aliments sont notamment ceux qui sont riches en protéines, comme la viande, la volaille, les œufs, le poisson, les épinards, le tofu, le fromage et le soja. Cela s’explique par le fait qu’ils contiennent du tryptophane. Cet acide aminé est justement utilisé par le corps pour produire de la sérotonine. Mais la sérotonine n’est pourtant pas vraiment une hormone du sommeil.

fatigue
— fizkes / Shutterstock.com

Les autres facteurs qui induisent une somnolence après le repas

La véritable hormone du sommeil, c’est la mélatonine. Si la digestion n’a pas vraiment d’influence sur la production de mélatonine dans le corps, certains aliments contiennent de petites doses de mélatonine, et cela peut également renforcer l’envie de dormir après le repas. Parmi les aliments contenant de la mélatonine, nous pouvons citer le lait, les œufs, le riz, les raisins, les tomates, le maïs et les noix. Il faut également savoir que, dans une certaine mesure, la production de sérotonine influence la production de mélatonine.

Enfin, le manque de sommeil peut également influencer la somnolence après le repas, dans la mesure où un bon repas peut aider à se détendre et à avoir encore plus envie de dormir. Ainsi, si la somnolence après le repas est tout ce qu’il y a de plus normal, dans certains cas, cela peut être induit ou aggravé par des problèmes de santé, comme le diabète, des intolérances alimentaires, une anémie, l’hypothyroïdie ou une maladie cœliaque. Dans ces cas-là, la somnolence est souvent accompagnée d’une sensation persistante de fatigue.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments