Bien qu’elle soit souvent désignée comme étant un légume, la tomate est un fruit délicieux que l’on peut utiliser dans un grand nombre de plats, majoritairement des plats salés. Étant un fruit facile à cultiver, mais aussi facile à cuisiner, il est donc courant d’utiliser la tomate, et ce, partout dans le monde. Cela en fait un produit très anodin, et pourtant, il existe certainement de nombreuses informations que l’on ignore sur la tomate. Voici 10 faits sur la tomate qui pourraient apporter un regard nouveau sur ce fruit.

— eugenegurkov / Shutterstock.com

10. La tomate est bel et bien un fruit, mais aussi un légume

Botaniquement, la tomate est un fruit, dans la mesure où un fruit se définit par une entité qui se développe à partir de l’ovaire fécondé d’une fleur. Cela signifie que non seulement les tomates, mais aussi les courges, les citrouilles, les concombres, les poivrons, les aubergines, les grains de maïs et les gousses de haricots et de pois sont tous des fruits. Il en va de même pour les pommes, les poires, les pêches, les abricots, les melons et les mangues. Selon les botanistes, un légume se définit par toute autre partie comestible d’une plante qui n’est pas un fruit, comme dans les feuilles (épinard, laitue, chou), les racines (carotte, betterave, navet), les tiges (asperge), les tubercules (pomme de terre), les bulbes (oignon) et les fleurs (chou-fleur et brocoli).

Mais pour les nutritionnistes, les tomates sont des légumes. Sur le plan nutritionnel, le terme « fruit » est en fait utilisé pour décrire les fruits botaniques sucrés et charnus, et « légume » est utilisé pour indiquer une grande variété de parties de plantes qui ne sont pas riches en fructose. Dans de nombreuses cultures, les légumes ont tendance à être servis dans le cadre du plat principal ou d’accompagnement dans des saveurs plutôt salées, tandis que les fruits sucrés sont généralement utilisés dans des collations ou des desserts.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de