Le Chanteur espagnol — Wikipédia

3. 1861 : Manet reçoit peu à peu une certaine reconnaissance académique

En 1861, le Portrait de Monsieur et Ma­dame Manet et Le Guitariste sont acceptés au Salon et rencontrent des critiques positives. La renommée de Manet se dessine progressivement, et plusieurs peintres et écrivains mani­festent leur admiration devant Le Chanteur espagnol. Aux yeux de Baudelaire, Edouard Manet est l’héritier du « génie espagnol ». 

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de