Le_buveur_d__Absinthe

2. 1858-1860 : Un peintre qui affirme son indépendance, conforté par un solide réseau d’artistes

L’amitié que Manet amorce avec Baudelaire en 1958 a ostensiblement influencé certaines de ses oeuvres, dont Le Buveur d’absinthe. Ce tableau est le premier d’une série d’oeuvres réalistes que Manet réalisa avant le tournant impressionniste. Il s’agissait du genre le plus populaire à l’époque, mais alors que Manet le soumit à la commission du Salon en 1859, il fut refusé presque à l’unanimité par le jury, Delacroix étant le seul membre à défendre l’oeuvre. L’année suivante, Manet s’installe aux Batignolles avec son fils et Suzanne Leenhoff, la professeure de piano et modèle qui fut devenue sa femme.

Manet commença à utiliser des pinceaux brosses, à peindre des sujets de la vie de tous les jours, des musiciens des rues, des gitans, ou même des mendiants. Ces choix combinés à une très fine connaissance de l’art académique étaient les ingrédients d’une oeuvre insolite.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de