Wikimedia / Tim Bertelink

Les Dunkleosteus mangeaient d’autres Dunkleosteus

Selon les scientifiques, il est probable que le poisson préhistorique ait été cannibale. Une analyse de leurs fossiles a en effet démontré qu’ils portaient des marques de morsures ayant les mêmes tracés que leurs propres « dents ». Comme il est inconcevable qu’ils se soient mordus eux-mêmes, les coupables sont sans doute leurs compères. Toujours selon les analyses des fossiles, les morsures sont loin d’avoir été amicales, car des fractures complètes des os ont pu être observées. Le cannibalisme du Dunkleosteus n’est cependant pas encore prouvé, étant donné que l’on ignore s’ils se mangeaient réellement entre eux, ou s’ils s’entretuaient pour d’autres raisons.

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de