Un artiste parcourt le monde pour décorer les murs et bâtiments de ses œuvres. Il nous transporte dans son monde avec son style graphique particulier qui nous donne l’impression que ses peintures sont faites de centaines de lamelles de métal.

DALeast est un artiste d’origines chinoises basé en Afrique du Sud avec sa femme. Son hobby ? Parcourir le monde pendant près de 6 mois par an pour recouvrir les murs et enceintes de bâtiments de ses œuvres sophistiquées et impressionnantes. Sa patte graphique en est d’ailleurs immédiatement reconnaissable puisqu’il réalise des œuvres animalières où il reproduit à grande échelle des animaux sauvages comme des cerfs ou des panthères et pumas. Ce qui fait son originalité c’est que ces animaux semblent constitués uniquement de centaines voire milliers de lamelles de métal qui donnent un aspect très robotique à ces créations.

DALeast, qui souhaite rester dans l’anonymat, a déjà été arrêté une fois lors des Jeux Olympiques de Pékin, en 2008, mais explique que ça ne l’a pas arrêté : « La vie est toujours pleine de soucis, mais mon travail me donne beaucoup de possibilités pour faire face à ces problèmes. Tout peut arriver lorsque vous travaillez dans l’espace public. »

Cet artiste possède vraiment un style unique en son genre ! On est particulièrement fans de ses œuvres, notamment celles où figurent la baleine géante qui s’étire sur l’intégralité du mur ou encore les plongeurs et l’homme montgolfière. Les personnages relookés de cette façon ont un côté très impressionnant, c’est fascinant. Quelle œuvre avez-vous préféré parmi celles-ci ?

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de