colisee
— Viacheslav Lopatin / Shutterstock.com

La fouille des égouts et galeries souterraines du Colisée a conduit à la découverte d’aliments consommés par les spectateurs il y a près de deux millénaires et de divers ossements d’animaux.

Snacks romains

Lancé en janvier 2021, cet important projet visait à dégager les égouts remplis de terre et de vestiges archéologiques de l’emblématique structure romaine, et à explorer son système de drainage à l’aide de robots filoguidés, dans l’espoir d’en apprendre davantage sur les complexes systèmes hydrauliques utilisés à l’époque pour inonder l’arène.

En l’espace de douze mois, les archéologues italiens ont mis au jour des restes de viandes, olives, noix, cerises, raisins, figues, mûres et pêches vieux de 1 900 ans environ, probablement consommés par les spectateurs lorsqu’ils assistaient à des combats de gladiateurs ou des représentations théâtrales. Selon Alfonsina Russo, directrice du parc archéologique du Colisée, de telles découvertes offrent un aperçu précieux du fonctionnement de la structure lors des longues journées consacrées aux spectacles.

La découverte d’ossements de lions, ours et chiens suggère quant à elle que ces animaux auraient pu être jetés dans l’arène et forcés à s’entretuer, ou utilisés comme proies dans le cadre de démonstrations de chasse. L’équipe a également trouvé 50 pièces de bronze frappées entre le troisième et le septième siècle de notre ère, ainsi qu’une pièce d’argent rare éditée en 171 et commémorant les dix ans de règne de l’empereur Marc Aurèle.

« Les seuls endroits où de telles découvertes peuvent être faites sont les égouts », souligne l’archéologue Federica Rinaldi, ayant supervisé les fouilles. « L’importance de cette découverte réside dans le type d’ossements animaux découverts, incluant les restes inhabituels de petits chiens, poulets et cochons. La mise en évidence de nombreux fragments végétaux suggère également que des plantes à feuillage persistant étaient utilisées pour décorer l’arène et les abords du Colisée. »

Un lieu de divertissement incontournable

Le Colisée est l’un des monuments les plus visités d’Europe. Bien que beaucoup associent cet amphithéâtre, qui était le plus grand du monde antique, aux combats de gladiateurs, il était également utilisé pour des productions théâtrales extravagantes, impliquant souvent le tir de feux d’artifice ainsi que des batailles navales simulées se déroulant devant des dizaines de milliers de spectateurs. La structure est tombée en désuétude vers 523, date à laquelle les derniers jeux documentés ont eu lieu.

« Ce lieu continue de nous révéler ses secrets », a déclaré le parc archéologique du Colisée dans une communiqué. « L’exploration de ses structures souterraines combinée aux données antérieures nous offre un aperçu précieux du système d’égouts et de l’hydraulique de l’amphithéâtre Flavien. »

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments