Situé dans le centre de la ville de Rome entre l’Esquilin et le Caelius, le Colisée, originellement amphithéâtre Flavien, est un immense amphithéâtre ovoïde. Il s’agit du plus grand jamais construit dans l’Empire romain et de l’une des plus grandes œuvres de l’architecture et de l’ingénierie romaines. Aujourd’hui, afin d’en connaître davantage sur le Colisée de Rome, nous vous proposons de découvrir 10 faits sur ce monument historique. 

— Jakub Barzycki / Shutterstock.com

Un monument qui portait un nom différent d’aujourd’hui 

La conception du Colisée a commencé entre 70 et 72 après J.-C., sous l’empereur Vespasien, et s’est achevée en 80, sous Titus, période nommée d’après la tradition flavienne. C’est ainsi qu’il était connu sous le nom d’amphithéâtre flavien au début. Le nom de Colisée a été conservé au Moyen Âge et il est ensuite gardé pour faire référence à la statue de Néron qui avait été placée par l’amphithéâtre. Par ailleurs, selon une légende, le nom actuel du monument était celui d’un sanctuaire agnostique donné à Satan : peu avant la fin de la coutume, les prêtres posaient à leurs disciples la question latine suivante “Colis Eum ?”, autrement dit “L’adorez-vous, lui ?”. Question ayant la même sonorité que l’appellation Colisée. 

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de