Héracléion
Image d’illustration — Sergey Dubrov / Shutterstock.com

Si l’on évoque une ville ancienne engloutie par les flots, on pense presque instantanément au fameux mythe de l’Atlantide, n’est-ce pas ? Mais il existe bien d’autres cités englouties comme celle d’Héracléion notamment. Aussi appelée Thonis, la cité égyptienne d’Héracléion était une grande ville prospère qui a été engloutie par les eaux de la mer Méditerranée il y a 1 200 ans. Personne ne connait exactement les causes de cette catastrophe.

Une cité égyptienne qui a sombré il y a 1 200 ans

Il y a un millénaire, la ville égyptienne d’Héracléion a sombré sous la mer. Elle aurait pu rester un simple mythe si elle n’avait pas été redécouverte par l’archéologue Franck Goddio, en 1999. Faisant toujours l’objet de fouilles, la ville renferme d’immenses trésors exceptionnels et des statues d’environ 5 mètres de hauteur. La théorie la plus plausible sur le sinistre destin de cette cité est qu’elle aurait commencé à sombrer dans la mer durant le IIIe siècle.

Cette cité a été fondée au 8e siècle avant Jésus-Christ, bien avant la fondation de la mythique Alexandrie en -331 avant Jésus-Christ, avant d’être complètement submergée par la Méditerranée il y a 1 200 ans. Après cet événement, il était pratiquement impossible de trouver des traces écrites de l’existence de cette ville, appelée Thonis dans les rares témoignages grecs de l’époque.

Des découvertes exceptionnelles

La découverte s’est faite dans la baie d’Aboukir, à 6,5 kilomètres au nord de l’Égypte et à une profondeur de 45 mètres. A l’aide d’équipements très sophistiqués, Franck Goddio a réussi à localiser précisément puis à remonter à la surface des vestiges de cette cité engloutie. Parmi ces trésors d’un autre âge il y avait :

– 64 bateaux ensevelis dans la vase et le sable de la baie
– plus de 700 ancres de navires
– des pièces d’or et des poids faits de bronze et de pierre
– des statues hautes de près de 5 mètres, accompagnées de statues de divinités mineures
– des dizaines de petits sarcophages qui auraient contenu des animaux momifiés
– des stèles de pierre gravées en hiéroglyphes ou en grec
– un ancien navire militaire
– un complexe funéraire
– les ruines d’un temple
– des paniers remplis de fruits

Pourquoi la cité a-t-elle sombré ?

La cause de l’engloutissement de la cité n’est pas encore très claire et les recherches suggèrent que des phénomènes géologiques, comme une érosion graduelle du sol ou bien un affaissement dû à un tremblement de terre, ont pu précipiter la fin d’Héracléion. L’augmentation significative du niveau de la mer à cette époque est également évoquée comme un facteur aggravant.

D’autres études évoquent l’hypothèse d’un effondrement du terrain sur lequel avait été bâtie la cité. Avec le poids et la pression conséquents que faisaient peser les bâtiments sur le sol assez faible, constitué d’argile, de sable et de vase, celui-ci n’aurait pas pu tenir indéfiniment.

Pour aller plus loin, voici 10 cités mystérieuses englouties tout au fond des océans.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments