eau salée
— Sthaporn Kamlanghan / Shutterstock.com

L’eau est particulièrement abondante sur notre planète. Cependant, une grande majorité de cette eau est salée. Il s’agit notamment de l’eau des mers et des océans, et comme nous le savons tous, nous ne pouvons pas boire cette eau parce qu’elle contient trop de sel. Mais pourquoi ne pouvons-nous pas boire l’eau salée ?

Tant d’eau qui ne peut nullement résoudre les problèmes de pénurie d’eau

Nous devons la couleur bleue distinctive de notre planète au fait qu’elle est recouverte de 72 % d’eau. Puisqu’il y a autant d’eau sur Terre, il est légitime de se demander pour quelle raison de si nombreuses régions souffrent actuellement de graves pénuries d’eau. La réponse est simple : 97,2 % de cette eau est salée. Or, l’eau de mer et des océans, mais aussi les eaux contaminées par le sel, ne sont pas potables. La question qui se pose étant : pourquoi ne pouvons-nous pas boire de l’eau salée ?

Lorsqu’on nage dans l’océan, il se peut que nous avalions accidentellement un peu d’eau de mer. À ce moment, nous nous rendons compte qu’en plus d’être salée, cette eau n’a pas bon goût, et c’est déjà une bonne raison pour ne pas en boire. Mais dans les régions où sévissent les sècheresses, le goût n’a pas beaucoup d’importance. Dans ces cas-là, il est impossible de boire l’eau salée parce qu’elle n’est pas potable et peut donc être dangereux pour la santé. D’ailleurs, l’eau salée ne peut pas non plus être utilisée pour l’hygiène ou pour arroser les plantes.

Le problème avec l’eau salée, c’est la quantité de sel qu’elle contient. Il est important de comprendre que le corps humain n’a besoin que d’une petite quantité de sel. D’ailleurs, la consommation excessive de sel sur le long terme est associée à de nombreux problèmes de santé, comme les maladies cardiovasculaires, l’hypertension artérielle, les risques d’œdèmes, et l’insuffisance cardiaque ou rénale. Lorsque nous absorbons trop de sel, nos reins doivent notamment éliminer l’excès de sel par l’urine.

eau salée
— Igor Batenev / Shutterstock.com

Une cause dangereuse de déshydratation et de défaillance rénale

Il faut savoir que le sang humain a une salinité de 9. Cela signifie que pour 1 000 grammes de liquide dans le corps, il y a 9 grammes de sel et 991 grammes d’eau. L’eau salée est considérée comme un liquide hypertonique, ce qui signifie qu’elle contient plus de sel que le sang humain. Plus précisément, l’eau salée a une salinité de 35. Ainsi, lorsqu’on boit de l’eau salée, le corps va essayer d’éliminer l’excès de sel en urinant plus d’eau qu’on en a absorbé. Autrement dit, au lieu d’étancher votre soif, l’eau salée va entraîner une perte d’eau.

Pour cette raison, boire de l’eau salée ne permet aucunement de s’hydrater. Tout au contraire, cela va causer une grave déshydratation et va empirer la sensation de soif. La déshydratation par ingestion d’eau salée peut même être mortelle. Et si la déshydratation ne vous tue pas, les dégâts causés par le stress que subissent vos reins pourraient bien le faire. Étant donné les problèmes de pénurie d’eau actuels, on pourrait se demander pourquoi on ne se débarrasse pas tout simplement du sel contenu dans l’eau de mer.

Eh bien, se débarrasser de ce sel n’est pas si simple. En effet, le dessalement de l’eau nécessite beaucoup d’énergie et d’autres ressources financières, a rapporté Scientific American. Ainsi, même si on arrive à se débarrasser du sel, l’eau potable obtenue serait sans doute trop coûteuse, notamment pour les communautés les plus vulnérables qui en ont vraiment besoin.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments