Des Chiffres & le Monde : 21 faits sur les arbres qui vous feront réaliser à quel point il faut les protéger

Les forêts présentes sur notre planète sont essentielles au maintien de la biodiversité. On sait que la déforestation et le réchauffement climatique menacent les arbres, mais combien en reste-t-il ? Quelle surface recouvrent-ils ? Quels pays en décomptent le plus ? Des questions auxquelles SooCurious vous répond à travers ces faits aussi impressionnants que surprenants.
Les forêts représentent actuellement 30,6 % de la surface terrestre, un décompte récent fait état de 3000 milliards d’arbres sur la planète, soit 422 arbres par habitant. 43 % de ces arbres se trouvent dans les forêts tropicales et subtropicales. Etonnamment, les forêts les plus denses se situent plutôt dans les régions boréales. Ainsi, un cinquième des arbres de la planète est en Russie alors que la Finlande, la Slovénie et la Suède sont les pays les plus denses en arbres, avec 69 000 troncs par kilomètre carré.

foret-suedeUne forêt en Suède via Shutterstock

Les forêts sont indispensables au développement de la vie. En effet, 80 % de la biodiversité y évolue, et les espèces y vivant n’ont certainement pas toutes été découvertes. En dix ans, ce n’est pas moins de 471 nouvelles espèces qui ont été répertoriées par les chercheurs, et ce uniquement dans la forêt amazonienne. Parmi elles, des amphibiens, des poissons, des plantes, des reptiles et même des singes.

 

La plus grande forêt du monde

La forêt amazonienne est la plus grande du monde, elle s’étend sur neuf pays : le Brésil, le Pérou, la Colombie, le Venezuela, la France (Guyane), le Suriname, la Guyane, la Bolivie et l’Equateur. Elle fait dix fois la taille de la France métropolitaine, soit 5 000 000 de kilomètres carrés. Elle compte environ 390 milliards d’arbres, c’est plus que dans l’ensemble de l’Hexagone, où l’on en compte environ 12 milliards.

toucan-amazonieUn toucan dans la forêt amazonienne via Shutterstock

La forêt amazonienne est également impressionnante de par le nombre d’espèces qu’elle abrite en son sein. Les chercheurs estiment qu’elle ne compte pas moins de 2,5 millions espèces d’insectes, 430 espèces d’amphibiens, ou encore 1 300 espèces d’oiseaux. Pour se rendre compte de l’importance de ce massif forestier, il faut savoir qu’une espèce d’oiseaux sur cinq vit dans cette région du monde.

 

La déforestation

La biodiversité des forêts est malheureusement menacée par la déforestation, qui touche principalement la forêt amazonienne, l’Afrique équatoriale ainsi que la Malaisie et l’Indonésie en Asie. En 2014, 18 millions hectares de forêts ont disparu, ce qui équivaut à deux fois la taille d’un pays comme le Portugal. Chaque seconde, 2 400 arbres sont coupés de la surface du globe. Les terres touchées par la déforestation peuvent être exploitées à plusieurs effets, tous liés à l’agriculture. Ainsi, elles sont remplacées par des cultures de soja, d’huile de palme, ou encore par des zones d’élevage de bovins.

deforestation-photoLa déforestation en Afrique via Shutterstock

Malgré le rythme inquiétant de la déforestation, il faut savoir qu’elle est moins intensive que dans les années 90 ou 2000. En Amazonie brésilienne par exemple, elle s’élevait à 4 848 kilomètres carrés en 2014, ce qui représente une baisse de 18 % par rapport à 2013. En 2004, les zones de déforestations s’étalaient sur 27 000 kilomètres carrés dans le pays.  

 

Les forêts sont essentielles à l’Homme

En plus de grandement menacer toutes les espèces animales et végétales qui évoluent dans les forêts, la déforestation représente un danger pour l’Homme. Il existe encore des populations qui y vivent, notamment dans la forêt amazonienne. Des chefs de tribu indiens tirent la sonnette d’alarme depuis plusieurs années déjà, ils risquent de perdre leur habitat, et de ce fait, leur mode de vie ancestral.

indiens-bresilLes membres d’une tribu indienne au Brésil via Shutterstock

La déforestation peut aussi avoir un impact particulièrement néfaste à l’échelle mondiale. 2,4 milliards de personnes cuisent leur nourriture avec du bois. En outre, 764 millions de personnes utilisent du bois pour faire bouillir de l’eau afin de la stériliser, la rendre potable et la boire. Le bois sert aussi à la construction d’habitations : 1,8 milliard d’individus vivent dans un logement fait à partir de ce matériau. Au niveau économique, le constat est tout aussi impressionnant : le marché du bois représente plus de 500 milliards de dollars par an, c’est plus élevé que celui de la nourriture, du plastique ou encore du métal.

 

Qu’en est-il en France ?

En France, la surface forestière a grandement augmenté depuis le XIXe siècle avec 6 millions d’hectares en plus. La France compte toutefois 182 arbres par habitants, ce qui est deux fois moins que la moyenne mondiale. Nos forêts risquent de connaître de grands changements, principalement à cause du réchauffement climatique, des changements qui sont d’ores et déjà visibles.

hetre-franceUne forêt de hêtres dans la Nièvre via Shutterstock

Par exemple, les arbres grandissent plus, autant en diamètre qu’en hauteur, notamment dans les forêts situées dans les zones montagneuses. Il s’agit d’une conséquence de l’augmentation des températures qui entraîne un allongement de la période de végétation. Les effets du réchauffement climatique peuvent aussi s’avérer désastreux pour les arbres : attaques parasitaires, risques d’incendies et de tempêtes, etc. De plus, ils vont devoir s’adapter à un climat toujours plus chaud, ce qui pourrait amener à la régression d’espèces comme le hêtre par exemple.

Il est également important de préciser que les arbres représentent un incroyable rempart au réchauffement climatique en absorbant le CO2 atmosphérique. La préservation des forêts de notre planète est ainsi essentielle à la survie de la biodiversité, mais aussi à la nôtre. Si ce sujet vous intéresse, vous pouvez découvrir ces 15 faits alarmants qui prouvent l’impact dévastateur de l’activité humaine sur l’environnement. Quelles sont, à votre avis, les mesures qui devraient être prises pour préserver les arbres de la Terre ?

 


Toute société qui prétend assurer aux hommes la liberté, doit commencer par leur garantir l’existence

— Léon Blum