L’histoire humaine est jalonnée de monuments qui défient le temps, des pyramides d’Égypte au mystérieux Stonehenge. Cependant, une récente découverte au Pérou nous rappelle que l’ingéniosité humaine ne connaît pas de frontières géographiques. Des archéologues ont mis au jour une structure mégalithique au cœur de la vallée de Callacpuma. Cette découverte, publiée dans Science Advances, réécrit notre compréhension des anciennes civilisations des Amériques.

L’aube des constructeurs de mégalithes

Longtemps avant l’épanouissement de l’agriculture et l’invention de la poterie, les premières sociétés humaines ont commencé à laisser leur empreinte indélébile sur la terre. À Callacpuma, dans le nord du Pérou, une place circulaire faite de grandes pierres dressées témoigne de l’audace de ces peuples. Avec un diamètre de 18 mètres, cette structure préhistorique, datant d’environ 4 750 ans, se dresse comme l’un des plus anciens exemples de mégalithes dans les Amériques.

Ce site extraordinaire, redécouvert après sa première identification il y a soixante ans, révèle l’existence d’une société de chasseurs-cueilleurs aux capacités exceptionnelles. Ces bâtisseurs nomades ont non seulement conçu une architecture impressionnante mais ont également jeté les bases des pratiques communautaires et rituelles qui prévalaient bien avant l’avènement des grandes civilisations agricoles.

Les constructeurs de Callacpuma, probablement des nomades chasseurs-cueilleurs, pourraient avoir commencé à expérimenter avec la production de nourriture. Il est suggéré que cette place servait de point de rassemblement pour les premières sociétés nomades, cherchant à forger de nouvelles identités collectives.

Architecture et signification

La structure de Callacpuma se distingue par sa conception unique : deux murs concentriques formés de pierres mégalithiques non taillées, issues d’une roche située à proximité, à une cinquantaine de mètres. Après avoir été livrées sur place, ces grandes et lourdes dalles ont été inclinées verticalement et disposées côte à côte. Elles ont donné naissance à une construction circulaire avec deux ou trois pièces à l’intérieur et deux entrées.

Les archéologues affirment que ce style architectural est rare dans la région. À l’intérieur de cette enceinte circulaire, avec ses deux entrées et plusieurs chambres, la place servait probablement de centre pour des activités sociales ou religieuses. 

L’analyse au radiocarbone des charbons de bois trouvés sur le site indique que la zone a été utilisée occasionnellement entre 2632 et 2884 av. J.-C. À titre de comparaison, le Machu Picchu a été construit par les Incas vers 1450 av. J.-C., tandis que les plus anciens monolithes mayas datent d’entre 1050 et 750 av. J.-C.

Points de vue historiques et culturels

Une autre structure mégalithique, Sechin Bajo, datant d’environ 3000 avant notre ère sur la côte péruvienne, présente un style architectural différent. Cela suggère que la construction de la place de Callacpuma pourrait être liée à des traditions régionales de création d’espaces communs. La découverte remet en question l’idée selon laquelle l’agriculture serait une condition préalable à la construction de structures mégalithiques permanentes, défiant la notion que les nomades chasseurs-cueilleurs manquaient de motivation ou de compétences pour de tels projets.

L’exemple de Göbekli Tepe en Turquie, un mégalithe de 11 000 ans construit par des chasseurs-cueilleurs, souligne cette réévaluation des capacités préhistoriques. Les chercheurs voient dans ces constructions un reflet d’un monde social en transformation, marqué par un passage de croyances et pratiques centrées sur des groupes restreints à des actions plus collectives et régionales.

Bien que les vestiges de la place de Callacpuma puissent sembler modestes aujourd’hui, ils témoignent de manière significative de l’histoire humaine. Cette redécouverte rappelle que, même dans les périodes les plus reculées, l’humanité a toujours cherché à exprimer sa culture, son art et sa spiritualité de manière monumentale. Par ailleurs, découvrez 10 monolithes et mégalithes parmi les plus énigmatiques au monde.

S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments