— Artemisia Gentileschi / Wikipedia

Bien que des noms masculins soient généralement associés aux grandes œuvres d’art, plusieurs figures féminines s’étaient également démarquées. Elles sont souvent mises à l’écart des listes dans lesquelles sont répertoriés les peintres célèbres. Les principaux mouvements de l’histoire de l’art sont souvent associés à un seul pionnier et par commodité ce sont toujours des hommes.

Le succès de l’impressionnisme était attribué à Claude Monet alors que les œuvres de Berthe Morisot étaient également de dignes exemples de ce mouvement. Artemisia Gentileschi avait été aussi éclipsée au profit de Caravaggio pour la période baroque. Ses chefs-d’œuvre avaient été néanmoins reconnus au fil du temps. Artemisia Gentileschi mettait généralement en relief la figure féminine. Elle était une fervente adepte de l’égalité des genres et dénonçait toutes formes d’abus envers la gent féminine. Les tableaux de Gentileschi reflétaient généralement son vécu.

Susanna et les aînés (1610)

Dès son plus jeune âge, Artemisia Gentileschi s’était immergée dans le monde de l’art car son père était un peintre éminent. Susanna et les aînés est la plus ancienne œuvre d’art connue qu’elle avait peinte lorsqu’elle avait 17 ans. Le tableau représente une scène biblique dans laquelle une femme hébraïque mariée est harcelée par deux hommes.

A l’aide d’une palette de couleurs profonde et d’une utilisation habile de la lumière, Gentileschi présente de manière très réaliste l’anatomie féminine qui deviendra par la suite l’une des caractéristiques de son oeuvre. Elle trouvait sa source d’inspiration dans la mythologie, la Bible et les contes allégoriques.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de