Judith décapitant Holoferne (1614-1620)

A l’âge de 17 ans, Artemisia Gentileschi a été violée par Agostino Tassi, un collègue de son père. Elle a transformé cette peine en source d’inspiration. Judith décapitant Holoferne était une forme de vengeance pour l’artiste. Le tableau relate une histoire de l’Ancien Testament où une veuve et sa servante décapitent un homme, et on peut ressentir l’impression de vengeance de l’artiste à travers la puissance de la décapitation.

En 1614, Gentileschi reproduit un deuxième exemplaire de Judith décapitant Holoferne. Elle maîtrise de mieux en mieux la palette de couleurs vives et les contrastes vifs entre la lumière et l’obscurité. Le tableau caractérisera ses œuvres postérieures.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments