12 658 personnes connectées

Tremblez humains : des scientifiques ont découvert la substance la plus mortelle jamais rencontrée par l’Homme

tremblez-humains-des-scientifiques-ont-decouvert-la-substance-la-plus-mortelle-jamais-rencontree-par-lhomme-une

Oubliez l’anthrax et le gaz sarin. Des scientifiques ont découvert un nouveau type de toxine qui serait la substance la plus mortelle sur Terre jamais rencontrée. Dans un souci de santé public, tous les secrets de cette substance ne seront pas révélés…

La toxine botulique (aussi connue sous le nom de botox) est un poison bien connu des médecins et scientifiques. Cette toxine hautement dangereuse est produite par la Clostridium botulinum, la bactérie responsable du botulisme. C’est la substance chimique la plus mortelle pour l’homme, qui dépasse bien largement le cyanure puisqu’elle est à peu près 40 millions de fois plus toxique.

Et quand les scientifiques disent qu’elle est mortelle, ils ne plaisantent pas : elle a pour effet de bloquer les réactions chimiques qui activent les terminaisons nerveuses, causant le botulisme et une mort par paralysie. Il suffit d’une injection de deux milliardièmes de cette substance ou d’en inhaler ne serait-ce que 13 milliardièmes pour tuer un adulte.

des-scientifiques-ont-decouvert-la-substance-la-plus-mortelle-pour-lhomme-a-lheure-actuelle1

Jusqu’à présent, les scientifiques avaient découvert 7 types différents de cette toxines et les avaient répertoriés. Mais depuis peu, les chercheurs ont fait une autre découverte : il existe un huitième type, appelé le type H et il est bien sûr tout aussi mortel que les sept types précédents. Et pour la sécurité de tous, les scientifiques à l’origine de cette découverte ont décidé de censurer le patrimoine génétique de la bactérie qui produit cette substance jusqu’à nouvel ordre.

Une censure qui tiendra tant que les chercheurs n’auront pas entièrement décodé la séquence génétique de la bactérie et n’en auront pas tiré une antitoxine. De plus, si le patrimoine génétique venait à être rendu public, il pourrait être synthétisé et utilisé pour des actes de terrorisme bactériologique.

des-scientifiques-ont-decouvert-la-substance-la-plus-mortelle-pour-lhomme-a-lheure-actuelle3

des-scientifiques-ont-decouvert-la-substance-la-plus-mortelle-pour-lhomme-a-lheure-actuelle4

des-scientifiques-ont-decouvert-la-substance-la-plus-mortelle-pour-lhomme-a-lheure-actuelle-une

On est à la fois fascinés et effrayés par cette découverte : les scientifiques découvrent toujours de nouvelles choses au fil du temps et c’est vraiment passionnant. Mais à côté de ça, ça nous rappelle que ces découvertes peuvent ensuite être transformées en armes bactériologiques et utilisées pour faire du mal… Pensez-vous que les scientifiques ont eu raison de garder secret l’ADN de la bactérie produisant cette toxine botulique ?

Ces articles vont vous plaire

— @DailyGeekShow

Une méduse est composée de 98% d’eau